Balkan Church ( Monde normal )

Aller en bas

Balkan Church ( Monde normal )

Message  Angelirium le Sam 2 Avr - 3:32



Personnage : Fulang
Suite de Konami Burger (Monde Normal)
Objets :
Chaine, cellulaire, Briquet.

- Merde !

Ma propre voix qui me paraissait alors inconnu me revint aux oreilles comme un écho, m'annonçant que j'étais bel et bien seul. La noirceur était transpercé par une fine lueur orangé en provenance des lampions situé un peu partout dans des compartiments réservés à ça un peu partout autour de la pièce. J'étais dans un église. Mais je ne me souvenais pas y être venu. Tout ce que je me souvenais, c'était d'être dans le Konami Burger dans le quartier commercial avec une femme, Alyson, avec qui je venais de faire l'amour et elle m'avait proposé de venir ici car un homme devait me parler d'une destiné qui nous unissait. Mais j'ignorais qui était l'homme et même comment me rendre jusqu'ici. Je n'ai ni souvenir d'avoir perdu connaissance, ni souvenir de m'être battu ou frappé par quelqu'un ou quelque chose.

Mais pourtant j'étais ici. Seul. Où était Alyson ?

Je me releva du sol, essuyant une coulée de bave contre mon menton et réajustant ma tenue. J'observai l'église. C'était étrangement morbide de voir un tel lieu dans le noir, vide (quoi que de nos jours une église vide c'était plutôt courant). Je ne voyais pas très bien l'avant de l'église, l'autel, car je me trouvais derrière. Mais je voyais la forme d'une croix, mais je n'aurais pas pu dire si Jésus y était accroché.

J'hésita avant d'avancer. Je ne me sentais pas très en sécurité avec le peu d'arme que j'avais sur moi. Ma chaine me semblait bien inutile. Néanmoins, quel autre chose avais-je ? L'église était notre destination, Alyson s'y trouvait peut-être. Elle pourrait sans doute m'expliquer ce qui m'était arrivé après le restaurant. M'avait-elle drogué ? Après tout, j'ignorais tout d'elle en dehors de ses courbes.

À pas de tortue, j'avança dans l'allée, scrutant les moindres coins sombre. Malgré la lueur des chandelles, il faisait tout de même très noir ici dedans. Il m'était impossible d'affirmer à cent pour cent que j'étais hors de danger. Quelque chose pouvait très bien me surveiller et attendre que je sois le plus vulnérable possible. Cette pensée m'angoissa. Ashanti, j'étais venu pour elle. Ça faisait combien de temps que je la cherchais ? avec mes pertes de conscience, peut-être que plusieurs semaines s'étaient passé. Peut-être était-elle morte depuis le temps ou avait abandonné l'idée de me retrouver et était parti sans moi. Si c'était possible de quitter cette ville...

Une faible lueur de cigarette, un point orange, attira mon attention sur ma droite. La lueur de la cigarette réussi à illuminer faiblement un visage. Un homme. C'était un homme. Et je ne le connaissais pas. Il avait le visage maigre, creusé par la faim. Il ressemblait à un homme qui ne s'alimentait que de cigarette depuis un bon moment. Ses yeux étaient vitreux, mais il semblait inoffensif.

- Vous arrivez trop tard. Dit l'homme.
- Trop tard pour...
- J'ai vu Alyson, mais elle est partie.
- Sans moi ?
- La pauvre était terrorisée, mais a refusé de me dire pourquoi. Elle avait peur de quelque chose ou quelqu'un, c'est difficile à dire.
- Vous êtes l'homme qu'elle venait voir ? Celui qui devait me parler de notre destiné ?
- Non, je ne suis pas Vincent.
- Vincent ? Je connais ce type...
- Il est parti avec elle. Ils ont dit qu'il était trop tard pour toi, qu'ils ne pouvaient pas t'attendre. Il semblerait que quelque chose d'important se prépare.
- Ils n'ont pas parlé de moi ? Je n'étais pas avec elle à son arrivé ?
- Non, elle était seule, en larme. Et blessé.
- Je... je ne me souviens de rien. Je ne sais même pas comment je suis arrivé ici.
- Par la porte.
- Je veux dire... comment je me suis rendu jusqu'ici !
- Et bien par vos propres moyens. Vous êtes arrivé et vous vous êtes effondré. Sans doute la fatigue.

Instinctivement, je vins me poser à coté de l'homme et me plia en deux, respirant difficilement. Je pris ma tête entre mes deux mains, cherchant à comprendre. L'homme me tendit la cigarette que je pris et aspira un long jet de fumé. Ça me reposa.

- Qui êtes-vous ?
- Inspecteur Gucci. Dit-il. Je suis comme vous. Je n'arrive plus à sortir de cette ville. Pourtant, je ne devrais pas me trouver ici.
- Pourquoi ?
- Parce que Silent Hill n'appel pas les gens bien.
- Qu'est-ce que ça veut dire ?
- Ce que vous y comprenez.
- Je ne serais pas une bonne personne ?
- Le bien et le mal est relatif. Je ne sais pas qui vous êtes et ce que vous avez fait, mais, pour Silent Hill, c'est symbole de péché. Vous avez quelque chose à vous reprocher ?

Je ne répondis pas. J'essayais de me souvenir, mais rien ne me vint à l'esprit. Bien sûr, ma vie amoureuse était tortueuse, mais je ne faisais de mal à personne. Bien sûr, je détestais l'engagement, la dépendance, mais ça ne faisait pas de moi un homme mauvais pour autant. Qui était cette ville pour me juger ?

- Ça sent mauvais ici ! Dis-je, évitant de répondre à la question.
- C'est sans doute ce cadavre.
- Un cadavre, ici ?
- C'est Silent Hill, mon vieux ! Pourquoi pensez vous que je reste ici ? Je suis inspecteur alors je veux trouver qui a tué cette femme. C'est peut-être pour ça que je suis ici, peut-être que la ville veut que j'élucide ce meurtre.
- C'est simple, ce son ces monstres !
- Quel monstre ?
- Vous n'avez pas vu de créatures dans la ville ?
- Non. Mais je sais que certaines personnes les voit. Parce que vous regardez avec vos yeux. En réalité, ce ne sont pas des monstres.
- Que sont-ils alors ?

Gucci me dévisagea, il semblait sur le point de rire, mais ne le fit pas. Puis il reprit sa cigarette et recommença à la fumer.

- Vous devriez peut-être tenter de rejoindre Alyson et Vincent. Si vous voulez comprendre pourquoi vous êtes ici et quitter ce lieu. Je vous le souhaite, peu importe ce que vous avez fait.
- Et ce meurtre, vous voulez de l'aide ?

Je n'avais nullement l'intention de lui apporter mon aide, mais ce type m'effrayait. Peut-être à cause de son calme et son sens de la justice qui me paraissait déplacé en de tel circonstance, peut-être parce que je ne comprenais pas un traitre mots de ce qu'il venait de me dire. Parce que vous regardez avec vos yeux, ça me paraissait illogique. Comment pouvons nous voir autrement que par nos yeux ? Que pouvait-être ces monstres autre que des monstres ?

Gucci se leva et s'avança dans l'allée, j'en fit de même, lui emboitant le pas. Il dévisageait la croix, mais je ne voyais rien d'autre, c'était trop sombre.

- Pauvre femme. Je me demande ce qu'elle a fait pour mériter ça.
- Que savez-vous sur sa mort ?
- Elle a été étranglé par quelque chose qui pourrait être une grosse corde d'acier d'après les marques. Puis violé.
- Ici ? À Silent Hill ?
- Peut-être.

Gucci mit sa main droite dans les poches de son long manteau noir et en sorti une lampe torche qu'il braqua sur le bas de la croix. Il grimpa alors le faisseau tranquillement vers le haut, dévoilant une longue paire de jambes fines.

- Elle était si jolie.

Il grimpa au niveau du ventre, me révélant une belle robe rouge. Je craignais le pire.

- Si jeune.

Puis, il éclaira son visage.

- Si pure.

C'était Ashanti. Mes yeux s'agrandir de terreur. Je fis un pas derrière alors que Gucci remarqua mon visage, mon expression dégouté. Il garda le faisseau de sa lampe sur le visage de mon ex-copine tout en observant ma réaction. Son autre main disparue dans sa veste.

- Vous la connaissiez ?
- C'était... c'est elle que je cherche ! Elle était ici, vivante, à Silent Hill !
- C'est pour ça que vous êtes ici !
- Quoi ?
- VOUS l'avez tué. Ça ne fait aucun doute.
- Non... je... je serais bien incapable de la tuer. Je ne suis pas comme ça.

Gucci sorti une photo de sa poche et me la braqua dans le visage.

- Alors expliquez moi ceci ?

C'était nous. Moi et Ashanti, enlacée. Mais le visage de ma douce était triste alors que le mien affichait un air étrangement peu familier. On aurait dît mon frère jumeau, diabolique. Comme si je voulais tuer tout celui qui prenait cette photo.

- Ça... ça ne veut rien dire !
- Vous étiez en colère après elle car elle voulait vous quitter, vous ne l'avez pas prit.
- Vous lancer des hypothèses mensongères, je ne lui aurait jamais fait de mal.
- Hypothèses ? Non. Pas des Hypothèses.

Une ombre passa derrière Gucci. Une femme en rouge.

- Ashanti ?

Il y en avait deux. Une morte et une vivante...

- Bonsoir, mon amour !

À suivre... ici
avatar
Angelirium
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 34
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://silenthillrpg.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balkan Church ( Monde normal )

Message  Angelirium le Dim 8 Mai - 14:30

- C'est... c'est impossible ! M'exclamais-je.
- Mais je suis pourtant là. Dit Ashanti, marchant autour de moi. Je suis réel.

Elle prit une de mes mains que je lui laissais utiliser, docile. Elle la posa sur sa poitrine, je pouvais sentir son coeur battre doucement entre mes doigts, mais sa peau était froide, trop froide.

- Tu vois, je suis réel.

Retirant ma main, je fis quelques pas par derrière. Terrorisé. JE vis Gucci du coin de l'oeil qui s'Allumait une nouvelle cigarette, écoutant la conversation, sans s'en mêler.

- Qui t'As tué ? Demandais-je. Dit à Gucci que ce n'Est pas moi.
- Et pourtant. C'est bien toi.
- Comment ?
- Tu dois voir. Tu dois te souvenir de ce que tu es.

Ashanti avança vers moi, m'Acculant au pied du mur. J'aurais pu fuir, mais mes jambes refusaient de répondre à mon commandemant. Elle leva une main et la posa sur mes yeux. Une lueur aveuglante me submergea. Le décor fondit et je me retrouva spectateur d'une scène que je ne me souvenait pas.

C'était il y a quelque semaines, j'en étais sûr sans savoir pourquoi. J'étais dans mon corps, mais avait aucun contrôle sur mes mouvements et mes paroles.

- Où étais-tu ? Demandais-je d'une voix pleine de colère.
- Au travail.
- À cet heure-ci ? Il est dépassé minuit. Tu étais avec lui ? Encore ?
- Qui ? Ben ? C'est mon patron !
- C'Est ton EX !
- Et alors...

Ashanti tenta de fuir, de monter à la salle de bain et s'y enfermer, mais je fus plus rapide et la placa contre le mur, mon avant-bras contre sa gorge.

- Fulang, tu me fais mal !
- ARRÊTE DE ME MENTIR !
- JE NE MENS PAS ! Me répondit-elle sur le même ton.
- TU L'AIME TOUJOURS ?

C'était beaucoup plus une affirmation qu'une question. Dans mon esprit, peu importe ce qu'elle répondrait, la réponse était gravé dans mon esprit.

- Non, mais à voir ta réaction, j'ai bien envi de retourner avec lui !

Ashanti tenta de me fuir, mais je la saisis par un épaule et la poussa au sol. Dans sa chute, elle se frappa le front contre le coin d'une table basse, une plaie saignante apparut. Elle ne perdit pas connaissance, mais ne se releva pas, rampant.

- Fu... Fulang... arrête !
- Tu ne partira pas d'ici... tu es à moi !

Mon ton était doux, anormalement doux. Mais il y avait quelque chose de troublant en ma voix.

Je m'accroupie sur elle et la tourna sur le dos, la saisissant par la gorge. Je vis ma main descendre vers ma ceinture, mais la scène arrêta, me retournant dans l'église.

- C'est... c'est un mensonge.

Mais je savais désormais que c'était vrai, le reste de la scène se dessina dans mon esprit. Je l'avais violé, ligoté par la gorge au lit avec une chaine, la chaine que j'avais entre les mains. Ses spasmes de suffocation m'avait donné un orgasme inimaginable. C'était moi, mais ce n'était pas moi. Je ne m'en sentais pas capable. Mais je l'avais fait.

Et je SAVAIS, désormais, que ce n'était pas la première. Dans l'église, des ombres immobiles semblaient me fixer. Tout ces femmes. Toutes celles que j'avais tué.

- Fulang Suowa, vous êtes en état d'Arrestation. Dit Gucci.
- Je... je ne peux pas, je dois retrouver Alyson, nous devons sortir d'ici. M'obstinais-je.

Gucci sortit un révolver et des menottes. Il pointa son arme sur moi.

Je me dégagea de Ashanti et courut vers la porte, mais un coup de feu rétentit, me manquant de peu. J'aurais eu le temps d'ouvrir la porte de l'église, mais elle refusa de s'ouvrir.

Un second coup de feu retenti, cette fois me manqua de très peu, j'entendis la balle siffler à droite de ma tête et un éclat d'opu me griffa la joue.

Je roula au sol et me cacha. La noirceur de la pièce m'offrant un abri provisoire. Je me glissa entre les bancs et tenta de m'éloigner de Gucci.

- Tu ne pourra pas fuir indéfiniment. Dit-il.
- Je ne veux pas mourir. Ce... ce n'est pas moi. Il y a quelque chose en moi... je dois m'En débarasser.
- La mort est la seule issue.

Ashanti était coucher entre les bancs, devant moi, me dévisageant. Elle ressemblait de plus en plus à un fantome. Si tout à l'heure, elle avait un aspect vivant, maintenant, à cause de son teint pâle et de ses cicatrices fraiches de la mort, elle ressemblait encore plus à un zombie sans en etre un.

- Il est ici ! Dit-elle.

J'entendis les pas de Gucci s'approcher. Je recula dans la rangé et roula sous les bancs pour changer de ranger. Je me retrouva derrière Gucci. Chaine en main, je me redressa silencieusement et le surpris en l'enroulant autour de sa gorge. Ce n'était pas la rage, mais l'instinct de srvie qui me poussa à l'attaquer.

- Je ne vous tuerai pas. Je ne suis pas comme ça ! Dis-je.

Gucci était incapable de parler. Il laissa tomber son arme et ses menottes au sol et tenta de se défaire de la chaine en tirant dessus.

- Je vais simplement vous faire perdre conscience et partir. Je dois quitter cette ville, retrouver Ashanti et ... changer.
- Personne ne change. Dit Ashanti, debout devant nous.

Elle ne bougeait pas, se contentant de nous regarder, un sourire malicieux sur le visage.

Gucci s'effondra. Vivant, mais sans connaissance. Je laissa tomber la chaine, m'en débarassant, mais saisit l'arme à feu de Gucci.

- Bientot, nous serons assez forte. Dit Ashanti.
- Nous ?
- Tes victimes. Nous nous unirons et auront ta fin. Avant que tu découvre ton plein ... pouvoir !
- Pouvoir ?
- Tu as une destiné, Fulang. Mais elle ne doit pas se réaliser, pour le bien de tous.

Je la dévisagea alors qu'elle s'estompait de la réalité. J'étais seul.

Une destiné ? Quel destiné ?

Mon cellulaire sonna soudainement.

- Fulang ?
- Alyson ? Où es-tu ? Que c'est-il passé ?
- Tu m'As fait peur, très peur... tu étais... différent. Mais je comprend maintenant. On doit se voir.
- Où ?
- Au Brookhaven Hospital.
avatar
Angelirium
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 34
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://silenthillrpg.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balkan Church ( Monde normal )

Message  Ronald le Jeu 10 Nov - 16:05

Perso:Tommie Anderson
Objets:elle porte une montre à son poignet et un sac bandoulière contenant un beretta M-92,le journal de Tommie,un plan de Silent Hill,une lampe-torche,un portable,un livre nommé "Les 436 conditions d'Asmoth".
Partie précédente:Quartier touristique,Lakeview Hotel 2F (monde normal)

J'entrai dans l'église. J'aperçus au fond un coin aménagé avec un lit.C'était l'endroit où Alessa m'avait guérie tout à l'heure. Je m'approchais derrière celle-ci qui semblait occupée.

"_Alessa,c'est moi.
_Je savais que tu venais."

Elle se retourna.

"_Tu es décidée à fuir cette ville ?
_Pas tout de suite.Je dois savoir ce qui m'est arrivée,ce qui est arrivé à mes parents,ce qui m'a causé cette amnésie...et Kevin,il est pas net,tu avais sans doute raison,j'ai appris qu'il avait tué un môme et si ça se trouve il a commis d'autres meurtres...Je veux pas partir et laisser tout ça derrière moi."

"Il faut vraiment que je sache et j'ai besoin de ton aide,dis-je avec insistance.

"_Des réponses se trouve dans un bois,il y a un autel.Il s'est passé des choses là-bas,je suis sûre que si j'y retourne...mais j'ose pas y aller seule,il y a la blinde de monstres,j'aime pas dire ça mais...j'ai peur.
_Ne compte pas sur moi pour t'envoyer en enfer.
_Je te demande juste de m'aider.
_Je t'aiderais seulement à t'enfuir. Kevin ne te lâchera pas.
_Très bien alors je me débrouillerai et ne t'en fais pas je gère Kevin.
_Tu sais pas à quoi tu as à faire Tommie et j'espère que tu ne te rappelleras de rien.

Un silence.

"_J'ai juste un truc à te montrer.Je l'ai trouvé dans la chambre de Kevin."

Je lui montrai le livre des 436 conditions d'Asmoth.Elle le prit.

"Les pages sont blanches mais dans le monde al__"

L'expression d'Alessa me coupa.Elle pâlit à la lecture du titre. Elle le feuilleta rapidement paniquée.

"_Quoi ?! Qu'est-ce que c'est ?
_Il faut brûler ce livre,Kevin ne doit absolument pas mettre la main dessus. Est-il au courant que tu l'as?
_Non je lui ai rien dit mais il sait que j'ai fouillé sa chambre du passé.
_Alors il finira par se rendre compte.
_Qu'est-ce qu'il contient au juste ?
_Je ne peux pas te dire."

Ses cachoteries commencer à m'irritait et ça se lisait sur mon visage.

"Je sais Tommie ce que tu penses mais ça ne t'apportera rien de bon de savoir.Crois-moi il faut le brûler,mais pas dans n'importe quelles flammes,celles de l'Enfer.

C'est quoi encore cette blague...

"Pour cela il faut invoquer la Porte des Enfers grâce à un rituel décrit dans Le livre des Enfers. Il faut que tu ailles le chercher,il se trouve au musée Historical society de Silent Hill.
_Pourquoi tu n'y vas pas toi-même ?
_Parce que seul un humain peut le toucher.Je t'en prie trouve-le car si Kevin retrouve Le livre d'Asmoth le monde sera perdu! Ecoute,je peux te dire où se trouve ta maison d'enfance si tu veux.
_D'accord dis-le moi et je vais sur le champ chercher ton livre.
_Tu habitais au 12 rue Midwich St,c'est tout près d'ici. Tu as une carte ?
_Oui."

Je la sortis et Alessa m'indiqua l'emplacement et aussi celui du musée Historical Society.

"_Merci. Je vais d'abord me rendre à mon ancienne maison et j'irai au musée.
_Fait bien attention à Kevin.
_Ne t'inquiète pas."

Je mis un terme à cette conversation en assommant Alessa avec mon Beretta.

"Désolée je garde ce livre avec moi,je le détruirai quand j'aurai vu ce qu'il contient."

Je récupérai Les 436 conditions d'Asmoth puis m'en allai.


La suite dans Midwich St,Vieux Silent Hill (monde normal)...

Ronald

Messages : 81
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balkan Church ( Monde normal )

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum