Artaud Theater 1F(monde normal)

Aller en bas

Artaud Theater 1F(monde normal)

Message  Ronald le Dim 10 Avr - 17:09

Perso:Tommie Anderson
Objets:elle porte une montre à son poignet et un sac bandoulière contenant un beretta M-92,une peluche,le journal de Tommie,un plan de Silent Hill,une lampe-torche et d'autres objets sans importance.
Partie précédente:Quartier commercial,Sagan st(monde normal).

J'étais devant l'entrée du théâtre et une grande appréhension m'envahit, sans doute due à la grandeur du bâtiment qui ne m'inspirait pas la quiétude.Mais n'ayant pas d'autre choix je me forçai à entrer.J'étais dans le hall.L'intérieur bien que sombre était somptueux et confortable.Il était éclairé par de belles lanternes électriques.Après un regard furtif sur ce qui m'entourait je me dirigeai sans précipitation vers la double porte droit devant qui avait l'air de donner sur la salle des spectacles.Plus je m'approchais et plus il me semblait entendre de la musique.Arrivée devant la porte je l'entendis nettement.
https://www.youtube.com/watch?v=86jZpOJQnw4
Une magnifique mélodie était jouée à l'intérieur.Puis mon regard se figea sur la porte.Celle-ci m'effraya.Une tête de crocodile en étain noire était accrochée à mi-hauteur de celle-ci empêchant son ouverture.L'animal hormis la matière avait tout d'un vrai.Magnifiquement sculpté dans les moindres détails,son regard de prédateur semblait me convoiter.Je restais à le contempler à la fois fascinée et terrifiée.Puis je remarquai dans sa gueule ouverte une cavité en forme de crochet et aussi,sur la porte gauche,une note accrochée.Elle était très mal écrite comme si un enfant l'avait fait:
Spoiler:

Prouve nou que t'es de notre coter.Si tu veux quon touvre la porte du pais imaginère alors tus le dernier adulte.

Si ça a été écrit par un môme,ça craint.Peu importe,je dois apparemment trouver un objet à placer dans la gueule du gentil croco et on m'ouvrira la porte vers le pays imaginaire! M'exclamai-je au fond de moi comme si je lisais un conte de fée.
Très bien,on va faire ça.De toute façon j'ai pas le choix.Et puis mon Beretta est toujours avec moi donc aucun souci.Allons-y!

Je regardai autour de moi cherchant une autre voie et je voulus vérifier le guichet à l'entrée.Impossible d'y entrer.Sur le banc placé devant était posé le plan du bâtiment.Je m'en emparai.J'allai donc vers une autre porte à ma droite.J'entrai.C'était une petite pièce,apparemment des vestiaires.Il faisait noir mais ne trouvant pas d'interrupteur je sortis la torche électrique.Il y avait quelques casiers et des affaires qui me parurent inutiles au premier abord.Je pris néanmoins la peine d'ouvrir chaque casier mais rien ne m'attira sauf un cartable jeté par terre.Je m'accroupis,l'ouvris,et m'attendant à trouver de simples fournitures scolaires je fus choquée de voir que son contenu n'était que ferrailles,objets métalliques blessants,couteaux,et cailloux de toutes tailles,...C'est alors que ma bague commença à me faire mal,comme-ci elle se resserrait.Je me relevai et tentai de l'arracher à mon annulaire mais rien à faire.Au bout de quelques secondes la douleur s'estompa.Je jetai un coup d'oeil au sac et laissai tomber,je ne voulus pas m'attarder.J'examinai donc mon plan et essayai la porte après le vestiaire mais elle était bloquée.Je continuai donc mon chemin direction la porte d'en face qui était,elle, ouverte.J'entrai dans un mini-couloir et en ressortis aussitôt par l'autre porte qui m'emmena dans un autre couloir.j'avançai toujours avec ma torche allumée car il faisait beaucoup trop noir,ce théâtre ne possédant aucune fenêtre et moi étant incapable de trouver un interrupteur.Pendant mon trajet,la musique de la grande salle continuait de jouer.C'était agréable et féérique.

Je me demande ce qu'il peut bien se passer dans cette salle.Ai-je vraiment envie de le savoir?

Bien que cette mélodie fût jolie elle ne me paraissait pas de bon augure, surtout quand je repensai à l'horrible tête de prédateur sur la porte.

A suivre toujours ici...





Ronald

Messages : 81
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Artaud Theater 1F(monde normal)

Message  Ronald le Lun 11 Avr - 17:32

Perso:Tommie Anderson
Objets:elle porte une montre à son poignet et un sac bandoulière contenant un beretta M-92,une peluche,le journal de Tommie,un plan de Silent Hill,un plan du théâtre Artaud,une lampe-torche et d'autres objets sans importance.
Partie précédente:Quartier commercial,Artaud Theater 1F(monde normal).

J'étais donc dans un long couloir tout noir mal éclairé par ma lampe avec,toujours en fond,cette musique venant de la grande salle.
https://www.youtube.com/watch?v=86jZpOJQnw4
J'arrivai au milieu du chemin quand je crus apercevoir une forme bouger dans le fond.Un ennemi?
Je visais le vide avec mon pistolet et ma lampe,j'avançai très prudemment, en faisant vaciller ma main armée de gauche à droite.Puis je l'aperçus planquée dans un coin immobile,une sorte de créature mannequin avec des jambes à la place de la tête.
Spoiler:
Elle commença à se mouvoir et seulement à partir de deux pas en face d'elle je lui mis trois balles dans le torse ce qui la renversa allongée.Elle s'agita encore un peu jusqu'à ce que je l'écrase bien fort avec mon pied.Tout ça en éclairant toute la scène pour bien voir mon travail.J'étais plutôt fière.J'allais sans doute sortir aguerrie de cette aventure.Je m'empressai ensuite vers la porte pour enfin...attérrir encore dans un couloir.Et pour pas que je m'ennuie,un mannequin était là pour s'amuser avec moi.

Génial,c'est la fête! Après tout on est dans un théâtre.Je sens que sur la scène on va bien se marrer.

Je ne voulus pas aller trop vite.C'es monstres étaient là pour me distraire alors il fallait que j'en profite.Je m'avançai vers lui et tournai autour de lui en évitant ses coups.C'était amusant.Après l'avoir rendu paumé je lui donnai un gros coup de botte dans le dos et le finis avec deux balles.Avec tout ça je ne savais plus où je me trouvais alors je consultai ma carte.Je vis que j'avais le choix entre deux porte:une qui mène dans les coulisses et une qui mène à une salle de stockage et un autre couloir.

Laquelle prendre...Si je vais dans les coulisses peut-être pourrai-je voir ce qui se passe sur scène...

J'allai donc à droite mais la porte était barricadée de planche en bois.Je tirai quelques balles pour essayer de déblayer tout ça mais en vain.Je pris donc l'autre chemin et arrivée dans un autre couloir où cette fois aucun ami ne m'attendait, j'entrai dans la salle de stockage.

La suite ici...

Ronald

Messages : 81
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Artaud Theater 1F(monde normal)

Message  Ronald le Jeu 14 Avr - 18:03

Perso:Tommie Anderson
Objets:elle porte une montre à son poignet et un sac bandoulière contenant un beretta M-92,une peluche,le journal de Tommie,un plan de Silent Hill,un plan du théâtre Artaud,une lampe-torche et d'autres objets sans importance.
Partie précédente:Quartier commercial,Artaud Theater 1F(monde normal).

Musique en boucle venant de la salle des spectacles:[url= https://www.youtube.com/watch?v=86jZpOJQnw4] https://www.youtube.com/watch?v=86jZpOJQnw4[/url]

Encore des affaires sans intérêt à première vue mais je fouillai quand même.Il y avait des outils,du matériel que je ne savais pas nommer,une étagère avec des cartons et un fratras de bricoles,bref,je ne vis rien qui pouvait m'être utile alors je ressortis par où j'étais entrée.
Je jetai un oeil au plan et vis que la porte du fond du couloir menait apparemment dehors.Mais mon but pour l'instant se trouvait dans le théâtre donc je pris l'autre porte à droite qui m'emmena dans un autre couloir.J'essayai d'ouvrir les trois première portes et seule la troisième n'était pas fermée à clé.J'entrai alors dans le bureau de la direction.C'était le bureau du directeur.Des photos de lui et de collègues était accrochées.Je pouvais lire son nom:Aaron C Moroder, sur une plaque sur le bureau bien rangé.Une photo de sa femme et de ses enfants était posée là aussi.Et à côté il y avait un magazine.En regardant de plus près la couverture était recouverte d'écritures faites au stylo.Je les lus:

Thessaly,Thessaly,Thessaly,Thessaly,...

Le prénom Thessaly recouvrait le papier.

Sûrement une femme dont il était fou amoureux.Sa femme?

A part ça je ne trouvai rien de particulier dans cette pièce,je ressortis.Je remontai le couloir et arrivée à un tournant j'aperçus un mannequin vivant un peu plus loin et...un autre,me semblait-t-il y avoir derrière.

Génial on va encore bien rire.

Je sortis mon arme,avançai à grande enjambées vers lui.Il resta immobile jusqu'à ce que je sois bien près de lui.Il remua ses membres supérieurs hostilement et je le tuai rapidement et fonçai de la même façon vers l'autre et le tuai de manière expéditive aussi.A peine essouflée,je gardai mon arme au cas où et m'en allai vérifier les autres pièces.La loge des femmes était ouverte.Cette pièce était pleine de costumes pendus à des ceintres et d'autres en foutoir dans des boîtes en carton.Il y avait des coiffeuse avec un miroir encadré de lampes mais rien ne pouvait s'allumer.Sur ces coiffeuses trainaient du maquillage,des accessoires de coiffures,etc...Je me mis à fouiner dans les tiroirs et je tombai sur un journal intime qui appartenait sans doute à une actrice.Son contenu était illisible comme si il avait été trempé mais je trouvai une page écrite:

Thessaly ,toujours et encore elle! Cette salope.C'est toujours elle qui a les meilleurs rôles.J'en peux plus de bosser avec ça.Elle me fait juste de l'ombre sous la lumière des projecteurs.Je veux juste qu'elle crève!En plus elle traumatise son môme avec sa religion de merde.Pauvre gamin,il passe son temps ici pour venir la voir et elle le regarde même pas.J'ai tellement pitié pour ce môme que j'ai bien envie de le débarrasser de sa salope de mère.Je ferais une bonne action,non?

Je n'ai pas d'avis à donner...dis-je ironiquement.

Il n'y avait apparemment rien d'intéressant à faire ici donc je sortis pour aller dans la loge des hommes.Exactement la même scène sauf que les costumes et les accessoires appartenaient à des hommes et des garçons.Sur le coin de la première coiffeuse en face de la porte il y avait un morceau métallique et un mémo juste à côté:

matériel cassé:manque un bout au crochet du capitaine,doit être perdu dans le hall ou dans un couloir.

Ah le fameux crochet...reste plus qu'à trouver l'autre moitié.Je pense pas l'avoir vu dans le hall.Je vais jeter un coup d'oeil dans le prochain couloir.

Je sortis direction la porte d'en face.Je l'ouvris,il y avait une porte à ma droite.Observant le plan de cet étage je voulus ouvrir cette porte qui menait au contrôle du rideau de la scène mais elle semblait bloquée.Je me mis donc à scruter les moindres recoins de ce couloir en éclairant bien avec ma lampe afin de trouver le bout du crochet mais rien.Je continuai et pris la prochaine porte,rien non plus.Je me retrouvai à nouveau dans le hall.Je passai la pièce au peigne fin en longeant les murs et faisant des rondes au milieu mais rien non plus ici.Je commençai donc à refaire le même parcours qu'à mon arrivée dans ce lieu et c'est dans le deuxième couloir que je le trouvai.

Bien,allons maintenant passer ce maudit croco.

Je retournai à la porte de la grande salle.La musique jouait toujours.Je sortis les deux bouts de l'objet brillant et tentai de les insérer dans la gueule de l'animal artificiel mais j'avais du mal.Les bout ne tenaient pas en place.

Zut...il me faudrait quelque chose pour les assembler...où je pourrais trouver ça?...dans la salle de stockage peut-être?Y a un tas d'objets...

Je refis donc irruption dans cette salle.Désemparée devant ce amas géant d'objets je me mis lentement à tout fouiller dans les moindres détails puis je trouvai un tube de colle.

De la glue! Ca pourrait le faire.

J'appliquai donc la colle sur les deux bouts à joindre,je les collai et les serrai quelques minutes pour être sûre qu'ils tiennent et le résultat fut impressionant.
Spoiler:
Je me hâtai ensuite vers la double-porte et contemplai le crocodile une dernière fois.Puis j'insérai l'objet.Mon coeur battait de plus en plus vite.J'entendis un déclic et la porte se mis durement à s'ouvrir en grinçant.Je ne distinguai pas l'intérieur de la salle tout de suite.J'eus le temps de me mettre à imaginer toutes sortes de conneries dantesques qui m'attendaient là.La porte finit enfin de s'ouvrir et j'entrai avec de tout petits pas,mon Beretta dans la main droite visant et ma lampe dans l'autre.Puis peu à peu la scène au fond se révéla sur une lumière tamisée bleue,de magnifiques décors représentant une chambre d'enfants peut-être.Il y avait plusieurs petits lits.Des peluches jonchaient le sol.La musique se faisait entendre plus forte et je crus vois des ombres d'enfants jouant une pièce...Tout à coup une sirène lointaine résonna m'assourdissant.
https://www.youtube.com/watch?v=Zeeq2fYbfGY
J'eus l'impression que le sol tremblait sous mes pieds ou même tout le théâtre.J'avais les mains sur les oreilles,je sentis mes forces me quitter pendant que la salle prenait une teinte rouge-orangée laissant place aux ténèbres et je m'évanouis.

La suite dans Artaud Theater 1F(monde alterné)

Ronald

Messages : 81
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Artaud Theater 1F(monde normal)

Message  Ronald le Mer 6 Juil - 17:20

Perso:Tommie Anderson
Objets:elle porte une montre à son poignet et un sac bandoulière contenant un beretta M-92,le journal de Tommie,un plan de Silent Hill,une lampe-torche et d'autres objets sans importance.
Partie précédente:Quartier commercial,Artaud Theater 1F(monde alterné).

Je me réveillai sur la scène,cette même scène que j'avais pu apercevoir avant que tout s'altère,c'était éclairé d'une douce lumière bleue tamisée et de jolis décors enfantins m'entouraient.Je me relevai et j'entendis une personne applaudir,ce qui me fit me mettre sur mes gardes et m'armer de mon beretta.Je le pointais en direction des sièges des spectateurs.Tout était noir.Je mis plusieurs secondes avant de distinguer juste au premier rang une silhouette sans pouvoir décrire ses traits.Je demandai tout en la visant:

"Qui êtes-vous?"

Une voix d'homme suave et agréable me répondit:

"Moi? Mais je ne suis qu'un spectateur"

Je commençai enfin à voir nettement son visage.Il était beau et avenant et portait des habits du dimanche.Il devait avoir mon âge.
Spoiler:
Après sa réponse j'hésitai encore quelques secondes puis baissai mon arme et poursuivai:

"_Mais vous n'avez rien vu d'anormal ici?

_Je ne pense pas,je viens regarder cette pièce très souvent et à chaque fois c'est un pur moment de bonheur.aah,Peter et Wendy,ces enfants qui ne veulent plus grandir,cette pi-

Je le coupai brusquement:

"Vous n'avez vraiment rien vu?! Et moi,comment suis-je arrivée sur cette scène?Vous étiez là depuis longtemps? Vous avez du tout voir! M'indignai-je.

"Calmez-vous calmez-vous,tout va bien",me rassura-t-il souriant,"je regardai le spectacle quand brusquement vous avez débarqué sur la scène et vous êtes évanouie.J'avais pensé vous réveiller mais vous étiez si belle endormie que j'ai préféré attendre votre réveil telle la Belle au bois dormant qui attend son prince charmant,sauf que vous vous êtes réveillée toute seule.

_Mais...ok,bon je dois être folle...",dis-je déstabilisée

L'homme sourit et constata:

"_Vous n'êtes pas d'ici vous? Vous avez l'air tellement perdue.Mais rassurez-vous vous êtes tombée sur la bonne personne car moi,Kevin Bauer,je ne vous laisserai pas tomber..

Mes yeux s'écarquillèrent:

_Bauer?!

https://www.youtube.com/watch?v=niBO50yH9_k

"Tout à l'heure j'ai trouvé un bout de journal mentionnant votre nom et ça parlait aussi d'un certain Vince,je me demande si c'est mon père et moi...est-ce que...dites-moi,je je...",je me perdais dans mes pensées.

Il me demanda sur un ton plus familier:

"_Tu as réellement trouvé ça Tommie?

_Vous connaissez mon nom?!

_Bien sûr Tommie,ça fait une éternité que je t'attends,apparemment tu as de gros trous de mémoires et je n'ai pas voulu te bousculer.Je suis heureux de te retrouver.

_Vous m'attendiez? Comment ça? Et si je n'étais jamais venue dans cette ville?Est-ce que nous étions amis?Est-ce que vous savez quelque chose sur mes parents?

_Je ne vais pas tout te dire pour l'instant,je pense que tu dois te rappeler par toi-même.Je vais juste te dire où tu peux trouver ton père.

_vraiment? Fis-je excitée.

_Oui,ces derniers temps il traîne souvent dans le cimetierre pas loin du pont d'observation.

_Est-ce que ma mère est...

_En revanche je ne sais pas pour ta mère.Ecoute,je vais t'indiquer comment te rendre au cimetierre et on se retrouvera là-bas plus tard.Je vais devoir te fausser compagnie un petit moment.Ne t'inquiète pas,il te n'arrivera rien.

_euh...bien.Mais,j'étais venue avec des amis mais on a eu un accident de voiture,enfin je crois,je ne sais plus très bien,tout ce que je sais c'est qu'on devait séjourner au Lakeview Hotel,peut-être qu'ils sont là-bas...Peux-tu me dire comment y aller?

_Je t'y accompagnerai après le cimetierre.Ne t'en fais pas,on rejoindra tes amis.

_C'est vraiment gentil de ta part de m'aider,lui répondis-je,charmée par autant de gentillesse de la part d'un homme."

Il m'expliqua donc comment aller au cimetierre.

"Tu iras plus vite en bateau,sur la berge de St Weaver il y a en a un.Tu le prends et tu te diriges vers Rosewater Park."
Il me donna un plan de Silent Hill et y traça mon itinéraire vers le cimetierre,vers mon père.

"Merci beaucoup",lui répondis-je du fond du coeur.

"A votre service mademoiselle",conclut-il.

Ensuite nous nous dirigeâme encore ensemble jusque dans le hall du théâtre et il sortit le premier,m'abandonnant.Je sortis à mon tour et il n'était déjà plus là.

La suite sur Wein st,quartier commercial (monde normal)...

Ronald

Messages : 81
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Artaud Theater 1F(monde normal)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum