Temps Deux: âme du sang

Aller en bas

Temps Deux: âme du sang

Message  ATLAS le Jeu 21 Avr - 21:50

Personnage: Nathan Crow
Partie précédente dans Ritual Island (Monde Normal) dans South Vale.
Accessoire: aucun

« L’assassin, le poète et le solitaire.

Il était une fois, trois frères jumeaux, l’assassin, le poète et le solitaire, à la fois identiques et différents.
Un jour, ils tombèrent amoureux de la même jeune fille.
Persuadés qu’elle ne les aimerait pas comme ils étaient, ils décidèrent de cacher leurs vraies personnalités et d’en créer une qu’ils imiteraient à eux trois.
Ainsi est né le prince des corbeaux.
Cependant, un des frères étaient un parjure.
Il n’avait aucun intérêt pour la jeune fille et voulait seulement humilier ses frères, si bien qu’il empoisonna la dulcinée à l’insu de tous.
Ne pouvant rien faire pour la sauver, les deux autres la regardèrent mourir lentement, sans se méfier du troisième.
Quand la mort eut emportée la malheureuse, les trois frères qui avaient été unis comme jamais se retrouvèrent séparés, ne pouvant plus s’entendre.
Le traître était satisfait et tout le monde vécut heureux pour toujours… »



Qui raconte ça ?
J’entends comme une voix dans ma tête, je crois que c’est elle.
J’ouvre les yeux.

Me voila debout dans une grande pièce carrée rouge comme le sang.
Non c’est du sang qui coule derrière des vitres.

-Bonsoir et joyeux noël.

Il y a quelqu’un derrière moi, enfin, il y a moi derrière moi, ou plutôt il y a quelqu’un qui est moi derrière moi ou alors il y a quelqu’un qui se fait passer pour une personne qui est moi derrière ce qui est censé être le vrai moi.
Bref, c’est mon sosie.
A ceci près qu’il a les yeux rouges.

-Bonsoir à toi aussi, lui rendis-je son salut. Pourtant ce n’est pas noël.

-Mais pour qui l’est-ce alors ? Ici, le temps ne défile pas. Aucun repère, aucun moyen de savoir quel moment on est. J’ai décidé qu’il était noël comme tu peux décider qu’il est pacques. D’ailleurs, joyeuse pacques.
-Tu cherches à m’embrouiller.
-Non, tu crois ?
-Tu es l’assassin non ?
-Qu’est-ce qui te le fait dire ? Ma tête d’antipathique ?
- Non, le couteau plein de sang que tu tiens derrière ton dos.

Il sort donc la main de son dos et dévoile un poignard sale et plein d’hémoglobine.
-Tu sais déjà ce que je vais faire ?
-Je suis toi, du moins je suis toi qui es moi.
-Certes.
-On est donc dans mon esprit, sa représentation par moi.
-Par nous, corrige l'assassin. Trois dimensions, trois mondes différents. Ici, c'est mon monde, avec mes lois.
-Les miennes donc.
-Évidemment.

C’est extrêmement déconcertant de parler à quelqu’un qui a la même voix que vous et les mêmes expressions.
Je recule soudain en arrière et esquive une attaque de l’assassin. J’avais prévu son mouvement, ce qui risque de ne pas continuer.

-Désolé, Nathan, s’excusa-t-il en changeant complètement de voix, maintenant très sèche, mais pour pouvoir tuer les deux autres, je dois tuer la seule barrière qui s’oppose à moi, moi.

Il a un léger rire qui me donne envie de sourire.

-C’est malin, obligé de se tuer pour se satisfaire, commentais-je.

Le duel risque d’être passionnant.
Mon sang, peu import de quel « moi », aussi.

La suite de mes aventures dans Nowhere.

ATLAS

Messages : 80
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps Deux: âme du sang

Message  ATLAS le Jeu 28 Avr - 21:43

Personnage: Nathan Crow
Partie précédente dans Nowhere.
Accessoire: aucun

(https://www.youtube.com/watch?v=W-M3-MaXzDQ&p=03BC75E7A1574A4F)

L’assassin s’entaille l’avant-bras et me jette son couteau au pied. Je regarde l’arme blanche, hésitant.
Qu’est-ce qu’il fait ? Il me donne la seule arme présente dans cet endroit et en plus il se blesse avec.

Bon.
Je donne coup de pied dans le manche pour relever le poignard et m’en empare.
-Merci, fis-je en faisant le faisant tourner dans mes mains et avec un sourire sadique.

Sauf que lui avance ses bras légèrement, la paume de la main droite vers le haut, l’autre vers le bas pour que le sang qui a coulé de son bras se mette à flotter entre ses mains afin former une faux rouge de sang.
Mon sourire disparait.

-Ce sera plus marrant si tu peux te défendre un peu, m’explique l’assassin.
Et soudain, il explose en goutte de sang.
Ces dernières se déplacent derrière moi et j’entends de nouveau la voix de l’autre moi :
-Je n’ai jamais parlé de combattre à égalité...
Il reprend forme et donne un coup avec sa faux.

Je me jette au sol pour esquiver l’attaque et me relève en tournant pour me préparer.
Le couteau ne servira pas à grand-chose face à une telle arme. Je vais devoir me contenter d’esquiver pour trouver son point faible.

Pendant ce temps, il continue à faire couler du sang de sa blessure. Toute l’hémoglobine tombée au sol se soulève pour former un cercle. L’assassin claque des doigts et le sang et projeté dans toute la pièce.
Je me baisse pour esquiver la vague mortelle mais au moment où je me redresse, mon ennemi me donne un coup de faux qui m’ouvre la joue.

Malgré la forte douleur et le sang qui coule abondamment, je maintiens toujours mon attention sur le faucheur.
Malheureusement, j’aurais dut voir que mon propre sang prend une forme de boule.
Quand elle explose, le choc m’envoie face contre terre.
L’assassin rit subitement, content d’être le plus fort.

Je me relève et déclare :
-Arrête de te marrer comme ça, on dirait un de ces méchants de film américain médiocre.

Il se téléporte derrière moi et me chuchote dans l’oreille :
-Que vas-tu faire maintenant ? Me tuer ?

Il donne un coup de manche qui m’atteint aux côtes. J’en profite pour lui asséner un coup de couteau mais il se transforme en sang et la lame passa dans le liquide.

Je ne sais pas d’où ça vient mais un impact me fait voltiger et m’allonge par terre.
-Si c’est comme ça, je vais te montrer à quel point je maîtrise ce monde ! hurle l’assassin.
Et je sang la pression sanguine dans ma main gauche augmenter, de plus en plus, tellement que ma main en explose.
Je cri de douleur, à la limite de m’évanouir. Il se rapproche et m’attrape par le cou.

-Tu t’attendais à quoi ? Tu ne peux rien faire contre moi ! Rien !

Si, il ne reste qu’une chose à faire.
Je mets mon moignon dans ma bouche, aspire le sang qui en coule puis lui crache dans les yeux.
Il gémit et me lâche, j’en profite pour lui planter le poignard dans le cœur.

(https://www.youtube.com/watch?v=lf_VYhUZ0co&p=03BC75E7A1574A4F)

Tout s’arrête.
Je me tiens droit, il se tient droit.
La faux reprend la consistance du sang et tombe au sol dans une grande flaque rouge.
Le décor autour de nous disparaît, laissant place au noir.
Ma main gauche est là, comme si rein ne s’était passé. Plus de blessure.
L’assassin attrape la main qui tient l’arme et force pour l’enfoncer encore plus dans le cœur.

-Merci, murmure t-il.

Et une grande lumière vive m’éblouit.

La suite de mes aventure dans Nowhere.

ATLAS

Messages : 80
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps Deux: âme du sang

Message  ATLAS le Dim 1 Mai - 22:03

Personnage: Nathan Crow
Partie précédente dans Nowhere (Monde Normal) dans South Vale.
Accessoire: aucun

-Quand tu dois tuer quelqu’un, fais-le, n’hésite pas. Soit sûr sans te précipiter. Grave son visage dans ta mémoire car tu ne pourras l’oublier. Tel est le destin de ceux qui emprunte la route du sang.

L’assassin parle calmement, comme si rien ne s’était passé.
Nous nous tenons sur une rive de cristal, au bord d’un océan de sang. Je suis derrière lui, ou moi.
Il regarde vers l’horizon.
Puis se tourne en disant :

-Tu sais ce qui te reste à faire.

Oui.
Je lève mon pistolet ; je ne sais même pas ce qu’il fait dans ma main.

-Colt 1991 modifié, calibre .45 ACP, avec amortisseur d’inertie. Plus puissant qu’un Desert Eagle, explique t-il à personne. Mortel dans la poitrine. Allez, finissons-en !

Je vise, retiens mon souffle et presse la détente.

Aucun choc, aucune giclure de sang, pas de blessure.

Il est toujours là, sauf qu’il commence à disparaître depuis les extrémités.
Il lève se bras devant lui et voit qu’ils se dématérialisent progressivement.

-Merci.
Sa voix faiblit.
-Trouve le, celui qui l’a tuée. Et rend justice, pour moi.
Son corps a presque disparut.
-Jen…
Je n’entends pas le reste mais je comprends ce qu’il a dit. Je sais quel nom il a prononcé.

Et le voila qui a disparut.

L’assassin n’existe plus.

Le décor change.
Je sens mon cœur qui se remet à battre.
Je reviens.

La suite de mes aventures dans Ritual Island (monde Normal) dans South Vale.

ATLAS

Messages : 80
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps Deux: âme du sang

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum