Lake View Hotel 3F. ( Monde Normal )

Aller en bas

Lake View Hotel 3F. ( Monde Normal )

Message  Yann le Lun 14 Mar - 22:47

Personnage : Nathalie Miller
Partie précédente sur Lake View Hotel 1F. (Monde Normal) dans le Quartier Touristique de Silent Hill.
Accessoires : Lampe torche, téléphone portable, couteau de défense, petite hache, croix magique (carte : /).

M’y voilà…
Chambre 324.
Un sentiment de doute m’envahit…
Est-ce que je fais bien de découvrir qui j’étais ? Cela ne va-t-il pas finir par m’en détruire ?
Depuis que je suis à la recherche de mon passé, je plonge d’une horreur à une autre…
J’hésite à franchir cette porte…

Mais finalement ma curiosité est trop forte, j’entre…

[Musique d'ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=d2xsBMc2m5w ]

L’endroit est vide, calme et curieusement paisible pour une raison que j’ignore.
Ouais paisible… C’est bien la première fois que je ressens une impression pareille en entrant dans un lieu de cette ville depuis que j’y suis de retour.

En revanche, il confirme un certain nombre de mes doutes me concernant…
Sur le lit, il y a un certain nombre d’objets et de jouets sexuels, ainsi que de plusieurs boîtes de préservatifs, toutes vide…

Et merde… Qu’est-ce que j’ai foutu, j’étais donc une salope à ce point ou quoi ?
Non mais sérieusement, j’étais totalement inconsciente de ce que je faisais ?
Ou alors est-ce lié à mon démon et… Ce qu’il prétend appeler mon autre personnalité ?

J’y pencherai dessus mais en même temps… Difficile de pouvoir affirmer un truc comme ça sans le moindre souvenir précis et exact le concernant.

Une odeur de sexe s’élève dans ses lieux et une musique plutôt exotique se fait entendre via la radio du salon.
Plutôt sympathique et entraînante tiens, je me ferai bien un peu de plaisir avec cette musique en arrière pour essayer d’oublier un peu mes soucis actuels…
Mais je raconte quoi là ?
…Ce n’est vraiment pas le moment de penser une chose pareille, je ne dois pas oublier pourquoi je suis là.

Et je n’ai guère envie de faire plaisir à un démon, ni de décevoir mon étrange bienfaitrice.

Qu’y a-t-il qui pourrait être intéressant ici ?

C’est alors qu’en cherchant un peu du côté de la cuisine, je trouve des bouteilles d’alcool et plusieurs petits cristaux blancs dans un sachet transparent, en compagnie d’une poudre blanche mis à l’écart dans un autre sachet tout aussi transparent que l’autre.

Qu’est-ce que c’est ?

« Un truc qui te procurait plus de plaisir que le sexe. Hé, hé… »

« Comment ça ? »

De quoi parle t-elle ?
L’alcool… Et ces cristaux là avec cette étrange poudre de la même couleur… C’est quoi au juste ? De la drogue ?

… Ne me dis pas que je me droguais et que je me soûlais…
Mais comment j’aurai pu descendre aussi bas…

J’ai honte, très honte, de ce que j’étais…

« La télé, Nathalie… La télé… Tu y découvriras la vérité sur tes agissements. »
« Ah ? Euh d’accord… »

La télé… Elle marche ? Je croyais qu’il n’y avait plus d’électricité par ici…
Oh puis merde…

J’allume la télé, qui mit un peu de temps à faire apparaître une image et émettre du son.
Je m’assis et observe…



[Musique d'ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=0aawONFPu0w ]

Deux ans plus tôt…

> Chambre 324 du Lake View Hotel. (23 h)

« Dis-moi un peu, tu veux qu’on pratique quoi pour ce soir ? »

Un jeune homme à moitié soul se reposant sur le lit en train de fixer devant lui une fille, plus jeune que lui, se déshabillant en lui offrant un superbe striptease.
Nathalie Miller, 17 ans.

Plusieurs bouteilles d’alcool vide traînaient par terre et de la poudre blanche se trouvait sur la commode, avec une espèce de petit tube et un verre rempli d’alcool de moitié.

« Hum, je ne sais pas trop, on peut se faire la totale si tu souhaites, je suis plutôt en mode coquine pour ce soir. »
« Alors on se fait tout, sodomie y compris, ça te tente ? »
« Ouais… Mon chou… Je vais te rendre fou de désir… »
« Tu me fais déjà bien bander rien qu’à te voir dans cette petite tenue très sexy. »
« Crois-moi, tu n’es pas prêt de débander avec moi… »
« Ah ouais ? »
« Ouais ! »

Elle lui sauta dessus et les deux commencèrent à copuler sans la moindre gêne, ni retenue.



> Plus tard dans la nuit… (Un peu plus de minuit)

Une voiture est stationnée près du lac Toluca, dans un coin très isolé et tranquille, non loin de l’hôtel Lake View.
Deux personnes sont dehors, étendues sur l’herbe, en train de fumer quelque chose.
Le jeune homme était totalement défoncé par la drogue tandis que la jeune fille était souriante et joyeuse, surveillant sagement son petit ami sur son comportement.

« Ah, cette White Claudia, c’est vraiment le pied… Putain… Hein Natty ? »
« Tu m’étonnes… »
« Ouais… Après toi et ça… Rien de meilleur qui puisse procurer un plus grand plaisir je pense. »
« Probablement… Je t’en sers encore un peu ? »
« Ouais va-y, c’est excellent ce truc… »
« Ok, juste un instant, je dois aller chercher ça dans la bagnole, je reviens tout de suite. »

La jeune Nathalie revient quelques instants après, en rapportant également une des bouteilles d’alcool.

« Voilà, je ramène ça aussi puisque l’autre bouteille est vide. »
« Ah, pas con ouais… Ce que tu peux assurer, Natty ! Tu sais faire plaisir à un homme toi ! »
« Je te remercie, mon chou… Allez buvons rapidement. Il faudrait se dépêcher de finir notre petite lune de miel. Tu sais à quel point mon père est sévère sur l’horaire. »
« Ouais je comprend… T’inquiète donc pas… Et profite-en, il n’en saura que dalle sur ce qu’on a passé ensemble, hé, hé… »
« C’est vrai. »

Elle servit les verres, rempli d’alcool.

« Bon, à la tienne hein. »

Il fût plus rapide qu’elle, sous l’effet de la drogue et de l’alcool, à boire son verre, sans même l’attendre.
Quand subitement, il eut du mal à respirer et fut pris d’étouffements violents, il lâche son verre qui s’écrase à terre et panique.

« Qu’est…ce que j’ai… ! Je… ne peux… plus respirer ! »

Nathalie reste calme et tranquille, un sourire sadique et pervers aux lèvres…
Son petit ami, de plus en plus faible, l’observe et ne comprend pas cette réaction.

« Quoi… ? Y a rien… de marrant ! Je… ne fais pas… exprès ! »
« Je sais. C’était du poison. Adieu mon chou… Et merci pour cette soirée, c’était sympa mais tu n’es rien d’autre qu’un passe-temps pour moi… »
« … Ah… Salope… ! Ah… »

Il s’effondre à ses pieds, en ayant tenté un dernier geste désespéré pour tuer Nathalie mais elle l’évite sans aucun problème d’un grand pas en arrière.

« Et un de plus… Ha, ha, ha… »

Elle se débarrasse du cadavre du jeune homme, le jetant dans le lac Toluca.
De la même manière qu’elle avait eu ses précédentes victimes dans ces derniers mois.

Rien ne fait plus de plaisir que de la drogue, de l’alcool ou du sexe.
Si…
Il y a aussi le meurtre sadique, pervers et vicieux qui peut procurer un très grand plaisir.

Nathalie se dépêche de ramasser toute autre preuve compromettante de sa présence ici puis remonte en voiture.
Elle observe le chlorure de Potassium qui lui a bien servi une fois de plus.
En verser dans la bouteille d’alcool et attendre tranquillement que l’autre boive en premier, sous le coup de désir intense qui l’agite.
Le tour est joué…

Elle peut repartir et rentrer chez elle comme si de rien n’était à présent…
Et son père, comme n’importe qui d’autre ici, ne saura jamais ce qu’elle vient de faire et ce qu’elle compte continuer à faire pendant un bon moment encore…

Assouvir une vengeance pure et simple sur ces hommes qu’elle hait depuis si longtemps…




[Musique d'ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=bcJsa8GyGnU&feature=related ]

« Alors, ça fais quoi de revoir les anciens exploits de son autre personnalité ? Jouissif hein ? Ha, ha, ha… »

Je suis abattu et déchiré entre la haine sur moi-même et la tristesse de découvrir que j’étais bien pire que ce que je craignais…

Je ne suis qu’une meurtrière…

Comment ais-je pu ainsi me laisser aller dans la tentation de faire du mal à ce point…

Combien de personnes sont mortes par ma faute ?
Je ne sais plus quoi faire…

Moi qui pensais que les mauvaises choses que je faisais jusqu’à présent étaient géré par ce démon…
Finalement non, c’est cette seconde personnalité que j’ai en moi qui agit !
Le démon n’a rien fais d’autre que me pervertir et profiter de mes souffrances, de mes colères et de mes malheurs…

C’est ensuite entièrement ma faute si je n’ai pas su me contrôler et laisser faire mon autre personnalité sans chercher à l’arrêter…
Je suis anéantie, je ne peux pas continuer, non, j’ai besoin de pleurer…
Pleurer…
Me libérer de ce très gros poids au coeur...
Pourquoi j'ai laissé faire ça sans réagir ?
Pourquoi…

« Euh… Nathalie… ? »
« Laisse moi, je t’en prie… Je ne ferai rien… Je veux juste être seule, s’il te plaît. »
« Comme tu voudras… Pardonne-moi… »
« Ça va… C’est rien… »

Et merde !
Putain de bordel de merde !

J’en ai marre…
Je craque à champ de larmes et reste inconsolable, assisse recroquevillée sur ce fauteuil, mains sur le visage, devant la télévision qui émettait des parasites.

Je n’entendis même pas le monde autour de moi changer, ni le bruit de la sirène…

[ https://www.youtube.com/watch?v=Zeeq2fYbfGY ]

Je reste plongée ainsi dans le noir, remplie d'un profond chagrin et de grand désespoir, tandis que le monde autour de moi se changeait en une version glauque et cauchemardesque…

Suivez Nathalie sur Lake View Hotel 3F. (Monde Alterné) dans le Quartier Touristique de Silent Hill.
avatar
Yann
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum