Alchemilia Hospital BS (Monde Normal)

Aller en bas

Alchemilia Hospital BS (Monde Normal)

Message  Angelirium le Lun 10 Jan - 17:29



Personnage : Fulang
Partie précédente juste au-dessus
Accessoires :
Chaine, cellulaire, briquet


Après avoir remit mes vêtements, je suis sorti de la pièce, refermant la porte derrière moi. Je m'adossa au mur et reprit mes esprits graduellement. Il était temps de faire le point sur ce qui venait d'Arriver depuis que j'avais mit les pieds à Silent Hill.

J'étais parti de ma ville natale parce que Ashanti m'avait quittée. Je ne pouvais pas le supporter, alors j'avais fuit, roulé et roulé. Arrivé près de Silent Hill, je suis tombé en panne sur la route. J'ai marché et me suis retrouvé au Norman's Motel, où, je dois l'avouer, j'avais des pensées suicidaires. Mais le courage n'y était pas. J'ai ensuite entendu quelqu'un à la porte et j'y suis aller, mais n'ai trouvé personne. Juste un parfum. L'odeur de Ashanti. Pouvait-elle m'Avoir suivit jusqu'ici ?

Je suivis une ombre dans les rues qui me conduisit au Annie's Bar où je rencontra Vincent, un drôle de type. Il m'a tenu d'étrange propo et fit douté sur moi-même. Comme s'il ne me croyait pas. Comme si je ne disais pas la vérité et qu'il savait tout. En tout cas, il en sait plus qu'il en dit sur cette ville.

Le monde a basculé après que j'ai vu le chat devant une porte, Oreo qui s'appel. Il a miaulé et j'ai perdu connaissance. Quand je me suis réveillé, on aurait dit que le bar avait souffert du temps en un claquement de doigt. J'ai été attaqué par un mannequin avec de la peau humaine sur le visage et une robe rouge, celle de Ashanti. Qu'est-ce que cela voulait dire ? C'est comme si on essayait de me faire comprendre... mais quoi ?

Un téléphone avait sonné. C'était elle ! J'avais marché jusqu'à l'hopital pour me retrouver ici, au premier étage, où j'ai rencontré Jennifer Garland, une infirmière perdue qui cherche sa soeur disparue. Elle m'a soignée, puis j'ai perdu connaissance après l'avoir quitté et me suis retrouvé dans cette pièce où le chat, cette fois, m'a sauvé. Mais je me retrouve dans la même situation. Blessé, aucun signe d'Ashanti nul part... L'hôpital est grand. Elle peut être n'importe où !

Je regarda de l'autre coté du couloir et vit une autre porte, large, sans fenêtre. Je m'y dirigea en titubant, même si la blessure à mon torse n'était pas profonde, je saignais toujours. Je n'aurais pas besoin de point de souture mais d'un bon pansement. Et d'un aspirine.

Derrière la porte, je trouva un autre couloir peuplé d'infirmière dans le même genre que celle qui m'a agressé. Alerté par ma présence, elle marchèrent vers moi en brandissant l'une un couteau et l'autre un tuyau de plomb. Par leur démarche maladroite, je réussi à me faufiler entre elle et ouvrit une porte sur la gauche qui donnait sur une cuisine. Je m'y enferma. Mauvais choix me dis-je ! Car il n'y avait pas d'autre issue.

Mais j'entendis un bruit au fond de la pièce. Un bruit mouillé et régulier. Une infirmière ?

Relevant ma chaine, maigre défense je me rendais compte, je m'avança, poussé par la curiosité. Il y avait un large réfrigérateur au centre de la pièce qui m'empêchait de voir derrière, un passage faisait un U tout autour. Je m'y glissa par le coté qui semblait le moins risqué à première vue. Je voyais un homme, ça ressemblait à ça. Il portait un jeans bleu trop serré pour lui, ses jambes étaient énorme, dodu. Son ventre était par contre sculpté, mais c'était un mastodonte. Grand et en muscle. Il était torse nue. Mais n'avait rien de séduisant. Dans son dos il n'y avait que de multiple pointe, comme des clous, qui en sortait. La pointe a l'extérieur. Il y en avait pratiquement partout, ne permettant pas de voir grand chair. Sur son torse, une longue cicatrice le traversait en X, de grosse broche refermait la peau. Son visage était recouvert d'une cagoule noire, sans motif. On ne voyait que ses yeux, mauvais et pervers.

Il sodomisait une créature comme celle que j'avais rencontré dans le bar, un de ces pantins en robe rouge. La créature se lamentait, je pouvais l'entendre gueuler, mais le monstre la tenait fermement. Elle ne pourrait pas survivre à un tel viole si violent. Quand le monstre me vit finalement, il se retira du mannequin, elle s'écroula au sol, inerte. Le sexe du mastondonte pointait vers moi, mais ses yeux ne trahissait aucun envi, juste le meurtre.

D'une main, il saisit un gros couteau qu'il leva dans les airs. C'était un étrange mélange entre un couteau et un épée. La lame était celle d'une épée, mais le manque celui d'une hache. Un coté de la lame était en dent de scie, l'autre était droite et bien affuté.

J'avais 2 choix : Affronter les infirmières ou affronter ce gorille.

Le choix n'était pas bien difficile. La mort m'attendait des deux cotés. Je partirais en beauté...
avatar
Angelirium
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 34
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://silenthillrpg.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alchemilia Hospital BS (Monde Normal)

Message  ATLAS le Mer 12 Jan - 22:37

Personnage: Nathan Crow
Partie précédente dans Alchemilla Hospital B (Monde Normal) dans le Quartier Commercial.
Accessoire: Colt 1991 (3 balles), couteau, carte, clé Alchemilla Hospital.

Cet endroit me dit quelque chose. Suis-je déjà venu ici ?

Ma sœur, qui est-elle ?

Bon, concentrons-nous sur ma raison. Quelqu’un a besoins d’aide.

Il fait sombre, humide et malsain.
J’avance prudemment dans le couloir, Morris derrière moi.

J’arrive à la porte, je l’ouvre.
Un autre couloir mais il fait trop sombre pour voir que ce soit.

Mon compagnon sort une lampe de je ne sais où et éclaire devant moi.

-A gauche, me dit-il.

A vos ordres, chef ! Première porte à gauche.
Encore un couloir.

Sauf que deux infirmières nous attendent.
Et elles n’ont pas l’air d’être amicales.

L’une me fonce dessus avec un couteau.
Par réflex, je sors mon arme et lui tire une balle en pleine tête.

Par réflex ? Non, par instinct !

Je vise la deuxième et ne lui laisse pas le temps de bouger, je la descends comme la première.

-Joli tir, commente Morris. Ces monstres sont relativement pénibles. Allez, cherchons d’où venaient ces hurlements.

Alors qu’il va ouvrir la première porte à droite, je me sens attiré par la porte au fond, à gauche.

J’entre dans une pièce carré, avec un lit au milieu et une table sur laquelle est posée une photo.

Je reconnais tout de suite la fille qui est dessus.

-Heather ? murmurais-je, surpris.

C’est elle, enfin pas vraiment ; disons qu’elle lui ressemble avec les cheveux plus foncé, impossible de déterminer la teinte exacte avec le peu de lumière que dégage une simple lampe dans un coin.
Le nom « Alessa » est marqué en dessous.

-Qui est ce ? pensais-je tout haut.

-Viens m’aider ! m’appelle Morris.

Je me précipite en marchant dans du sang. Je ne l’ai pas vu tout à l’heure.

Alors que j’arrive vers lui, mon collègue m’explique pourquoi il est en train de défoncer une porte :

-Il y a quelqu’un là dedans ! J’ai entendu du bruit !

Je viens l’aider.

Qui sait ce qu’il se trouve à l’intérieur ?

La suite de mes aventures dans le prochain épisode dans l’Alchemilla Hospital BS (Monde Normal).

ATLAS

Messages : 80
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alchemilia Hospital BS (Monde Normal)

Message  Angelirium le Jeu 13 Jan - 4:02



Personnage : Fulang
Partie précédente juste au-dessus
Accessoires :
Chaine, cellulaire, briquet

Une partie de moi voulait en finir, mourir. Mais une autre partie de moi n'avait pas encore abandonné le goût à la vie. Je repensais à toute ces femmes qui avaient traversé ma vie, à tout mes amis, ma famille que je ne voyais que peu souvent. J'avais le goût de connaître d'autres femmes, comme j'avais le goût de revoir ma famille et mes amis, mais j'avais aussi peur.

Peur de recommencer à...

Arrêtant mes pensées, je dût éviter de justesse la lame de l'arme du monstre. Sa lame se planta dans le mur, mais il la délogerait rapidement. Je profita du moment par contre pour le frapper de mon poing ganté de la chaine en pleine gueule. À part un soubresaut, ça ne sembla pas l'affecté. J'étais mal barré...

Je pourrais tenter un sprint vers la porte, mais la chose y était adossé. Et la cuisine ne semblait pas avoir grand chose pour me protéger. Quel genre de cuisine n'avait pas de couteau ?
avatar
Angelirium
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 34
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://silenthillrpg.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alchemilia Hospital BS (Monde Normal)

Message  ATLAS le Dim 16 Jan - 21:05

Personnage: Nathan Crow
Partie précédente dans Alchemilla Hospital Bs (Monde Normal) dans le Quartier Commercial.
Accessoire: Colt 1991 (1 balles), couteau, carte, clé Alchemilla Hospital.

Impossible d’ouvrir la porte.
On a beau taper de toutes nos forces, rien n’y fait.

Comme lorsqu’on on se noie.
On ne peut rien faire.
Et cette horrible sensation de frustration vous prend.

Je pense que Morris doit en avoir marre puisqu’il sort d’un holster, en dessous de sa veste, un M9.
Il tire 3 balles à travers la porte, surprenant vue l’épaisseur.

-Alliage spécial, commente-t-il.

Je me précipite sur la porte, l’épaule en avant, comme dans les films.
Je sais, ce n’est en rien efficace, c’est même carrément bidon.

Pourtant, la porte cède et je me renverse dans la pièce, littéralement.

Problème:
Quelque chose se dresse au dessus de moi, une énorme silhouette.

Splendide.

Mais encore ?

La suite de mes aventures dans le prochain épisode dans l’Alchemilla Hospital BS (Monde Normal).

ATLAS

Messages : 80
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alchemilia Hospital BS (Monde Normal)

Message  ATLAS le Dim 23 Jan - 21:03

Personnage: Nathan Crow
Partie précédente dans Alchemilla Hospital B (Monde Normal) dans le Quartier Commercial.
Accessoire: Colt 1991 (1 balles), couteau, carte, clé Alchemilla Hospital.

Je peux résumer la situation en un mot : merde !

Je me relève le plus vite possible pour faire face à mon opposant mais à peine debout, une main me tire par derrière et je suis entrainé.
Tout devient noir autour de moi.

Je me retourne et aperçois Heather à un mètre de moi.
Il a beau faire noir complet, j’arrive quand même à la distinguer clairement.

Alors que j’ouvre la bouche, elle me met son doigt sur les lèvres et me fait signe de la suivre.
Elle avance dans ces ténèbres comme si elle sait parfaitement où aller.

Soudain, une vive lueur m’éblouit.
Et je me retrouve dans une pièce carré aux murs blanc, assis sur une chaise.

(Musique d'ambiance)

Heather est elle aussi assise sur une chaise en face de moi.

-Bonjour, Nathan, me salue-t-elle.

Je demande subitement :

-Heather, où étais-tu passée ? Quel est cet endroit ? Que s’est…

-Je ne suis pas Cheryl, m’interrompit-elle. Je m’appelle Alessa.

-Mais tu ressemble à…

-C'est ton esprit qui me donne cette apparence, expliqua-t-elle.

-Alors ça veut dire que tout à l’heure…

-Ne t’embrouille pas, c’était la vraie Heather.

Elle lui ressemble, même visage, même coupe et même couleur de cheveux.
Seul ses vêtements sont différents : une simple robe blanche, rien d'autre, ce qui doit donner un côté sensuel, je présume puisque je n'y connais rien.

Je me tais, attendant qu’elle parle.

-Je nous ai isolé, continua-t-elle, coupé du « vrai » monde. Quand tu reviendras, peu de temps ce sera écoulé.

-C'est-à-dire ?

-Environ 2 minutes.

J’essaie de comprendre mais mieux vaut la laisser dire tout ce qu’elle a à dire.

-Je voulais juste de parler. Découvrir la moitié de celui qui me libéra.

Oui, d’accord ?

-Tu dois avoir beaucoup de question à poser et je tacherais d’y répondre.

-Qui es-tu ? m’empressais-je de dire.

-Une question compliquée. Enfant, j’ai été choisi pour donner naissance à un « Dieux », ou devrais-je dire, à un démon, par la secte de cette ville. Par ma mère.

Ouais, je vois le genre. Pauvre gosse.

-Cependant, le rituel a échoué. L’énergie dégagé a fait exploser la chaudière et a brulé ma maison. Et moi avec. J’ai souffert ainsi pendant de nombreuses années.

Je n’ose même pas imaginer la douleur.

-C’est dans cet endroit, cet hôpital, que j’ai accumulé ma haine, préparant un moyen de me venger. Et j’ai réussi. En séparant mon âme en deux, dans l’espoir d’empêcher ma mère à réussir à invoquer le dieu. C’est ainsi qu’est né Cheryl…

Je l’interromps pour plus de précision :

-Tu as prononcé ce nom tout à l’heure lorsque j’ai parlé de Heather. Pourquoi ?

-J’y viens. Décidé à cacher Cheryl, je l’ai laissé à un homme, Harry Mason. Malheureusement, la douleur était trop grande et j’ai dut rappeler Cheryl pour en finir.

Sa voix devint plus grave à mesure qu’elle parle.

-Alors, elle est revenue, avec son père adoptif. Nous avons fusionné mais ma mère m’a de nouveau contrôlé et en a profité pour invoquer le démon. Grace à Harry Mason, le démon a été vaincu. Alors que j’allais disparaître, je décidai de recréer Cheryl et de la confier encore à Harry. Pour la protéger, il décida de la renommer Heather. Quand à ce qu’il suit, je préfère que tu lui demande directement.

Plutôt sèche comme fin.

Il y a quand même une question qui reste en suspens et que je dois demander :

-Mais moi, qui suis-je ? Et que dois-je faire ?

Alessa baisse les yeux aussitôt.

-Je ne peux y répondre. Tu le découvriras au moment voulu. La vérité …

Pourquoi s’arrête-t-elle ?

-C’est que tu n’aurais jamais dut exister.

Je suis sous le choc mais j’arrive cependant à lui faire comprendre le fond de ma pensée :

- Comment peux-tu dire ça ? Même si c’est vrai, vu que je suis condamné à mourir, il y a des choses que je ne regrette pas !

Elle me regarde puis hoche de la tête :

-Tu as raison, désolé.

Quelqu’un apparaît alors derrière elle, en traversant le mur.

Il est habillé bizarrement mais vraiment bizarrement.
Il portait une longue cape noire, un long blouson bleu foncé, orné de croix chrétienne et le même signe que l’étrange objet de Morris sur les bras.
Une capuche blanche recouvrant toute sa tête venait parfaire le côté mystérieux.

- Laisse-le, dit-il d’une voix résonnante et grave.

Alessa me regarde avec un sentiment de culpabilité.

Ma vue se trouble soudainement. Je vais disparaître dans le néant.

-Au revoir, ai-je le temps d’entendre.

Et puis plus rien.

Encore.

Glandeur de scénari…

Merde, je radote.

J’ai vraiment un complexe avec les scénaristes.

La suite de mes aventures dans le prochain épisode dans l’Alchemilla Hospital BS (Monde Normal).

ATLAS

Messages : 80
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alchemilia Hospital BS (Monde Normal)

Message  ATLAS le Mar 1 Fév - 23:00

Personnage: Nathan Crow
Partie précédente dans Alchemilla Hospital BS (Monde Normal) dans le Quartier Commercial.
Accessoire: Colt 1991 (3 balles), couteau, carte, clé Alchemilla Hospital.

Enfin, j'aperçois la lumière.

-Qu’est ce que tu fais ici d’ailleurs ? gronde-Morris.

Hein ?
Mon sauveur était là et me regardait d’un air sévère.

Je dis bien « était » car j’ai comme une impression de déjà-vu.

Attendez là, Alessa avait bien dit que deux minutes se seraient écoulées, non ? Écoulées dans le sens avancer hein ?
Oh, merde!



Je crois que "ich habe ein petit problem".

Je suis donc deux minutes plus tôt avant ma rencontre avec la jeune fille.
Pas mal.

Sauf que mon cerveau a déjà calculé une réponse qui m’éviterait un tas de problème :

-Je regardais ce qu’il y avait dans l’escalier et je me suis cassé la figure.

Tiens, d’ailleurs, pourquoi est-ce que je suis indemne après m’être cassé la gueule ?

Mon camarade ne me laisse pas réfléchir à cela et se met à remonter vers le rez-de-chaussée, ou le premier étage selon le système américain.

Il se retourne et grogne :

-Tu viens, oui ou non ? J’ai pas que ça à faire !

Chef, oui chef !
Je me précipite donc derrière lui.

La suite de mes aventures dans le prochain épisode dans l’Alchemilla Hospital 1F (Monde Normal).

ATLAS

Messages : 80
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alchemilia Hospital BS (Monde Normal)

Message  Angelirium le Mer 2 Fév - 15:47

Personnage : Fulang
Partie précédente dans cette section.
Accessoires :
Chaine, cellulaire, briquet

Je ne pense qu'à une seule chose : "OUtch, ma tête!"

Je dois avoir la chance du débutant. Encore une fois, je m'en suis sorti avec une blessure bénine. Mais comment ? Je n'arrive qu'à me souvenir de ce monstre qui balançait son arme vers moi. Il m'a sans doute assomé du revers de son arme. Mais pourquoi ne m'a-t-il pas tué ? Je n'y comprends rien.

La vision trouble, j'allais sortir de la pièce, jusqu'à ce que je vois l'épée du colosse déposé sur le sol près de la porte. Elle était lourde, mais j'arriverais à la soulever sans trop de peine. C'était mieux que ma chaine. Décidé, je la souleva et poussa la porte.

Je ne trouverai pas mes réponses ici, je ferais mieux de remonter au Alchemilia Hospital 1F
avatar
Angelirium
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 34
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://silenthillrpg.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alchemilia Hospital BS (Monde Normal)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum