Alchemilia Hospital BS (Monde Alterné)

Aller en bas

Alchemilia Hospital BS (Monde Alterné)

Message  Angelirium le Sam 8 Jan - 6:11



Personnage : Fulang
Suite de Alchemilia Hospital 1f (Monde Normal)
Accessoire :
Chaine, Cellulaire, Briquet

J'ai la bouche pateuse, le corps complètement gelé. Combien de temps c'était-il passé ? QUE C'ÉTAIT-IL PASSÉ ? c'est comme si je me réveillais après avoir eu une grosse grippe... comme si je reprenais contacte avec le réel après avoir vécu une semaine d'enfer...

Et je ne suis pas loin du compte.

Ligoté à un lit, je sens mon corps complètement nue sur ce matelas moite, visiblement aillant connu des jours meilleurs. J'ai une drole de sensation, celle d'avoir été violé. Mais pourtant je n'en garde aucun souvenir.

Je regarde autour de moi. Tout est comme lorsque j'étais dans le Annie's Bar et que tout avait sombré dans un monde de terreur avec cette femme en rouge. Les murs, le sol, tout semble avoir vieilli d'un coup.

Il fait affreusement noir, mais une simple lampe à l'huile sur une chaise éclaire la pièce. Ce qui me permet de voir mes vêtements et mes effets personnel sur le sol. Mais trop loin. Je suis ligoté avec du fil barbelé. Mes poignets sont en sang, ainsi que mes chevilles.

J'examine la pièce attentivement à la recherche d'une âme, d'un aide quelconque. La situation me semble improbable. Pourquoi je ne me souviens de rien ?

Si, un flash. J'étais dans les corridors de l'hopital au premier étage. Je venais de rencontrer cette jolie infirmière qui m'a soignée. Là, je marchais, cherchant en vain ma douce, Ashanti, qui avait lancé un message à l'aide un peu plus tot. Mais, quand je fus arrivé devant l'ascenceur, je fus pris d'étourdissement. La porte de l'Ascenceur s'était ouvert et puis les lumières s'étaient éteinte alors que je venais d'appuyer sur e bouton du 3e étage... pourtant, j'ai eu l'impression de descendre. Rapidement. J'ai sans doute vomi et toussé. C'est tout ce que je me souviens... et ce miaulement dans mes oreilles qui ne me quittait pas.

Et je me suis réveillé ici, complètement nue, le corps en souffrance.

La porte de la pièce s'ouvrit, une femme entra alors, lentement. La lumière vive de la lampe à l'huile m'empêchait de voir son visage, mais elle avait un corps de rêve, une tenue d'infirmière, mais pas comme celle de Jessica. Elle était courte, décolté, ses seins menaçaient de sortir et chaque mouvement de jambes, de fine jambe lisse, menaçait d'en dévoiler un peu plus. Du coup, je sentis que mon attirance paraissait.

Mais une image me vint.

- Je sais... tu veux me faire croire que tu es une infirmière sexy mais en réalité tu es un gros démon dégueu...

La lumière sembla faiblir mais me permis de voir son visage. Ce n'était pas un visage... entre ses long cheveux noir, il y avait une plaie immonde qui ne laissait plus aucune trace à quoi que ce soit d'humain.

- Je le savais, un gros démon dégueu ! M'exclamais-je malgré le sérieux de la situation. Mais... sexy... c'est bizzard.

Je remarqua alors ce scalpel entre ses doigts.

N'y avait-il personne pour m'aider ?

Quand le scalpel descendit sur moi, avant même que le contacte froid de celuici se fasse sentir, je me mis à hurler.
avatar
Angelirium
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 34
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://silenthillrpg.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alchemilia Hospital BS (Monde Alterné)

Message  Angelirium le Lun 10 Jan - 15:58



Personnage : Fulang
Partie précédente juste au-dessus
Accessoires :
Chaine, cellulaire, briquet

MA chair s'ouvrit, du sang coulait sur mon torse. C'était insupportable cette pression écrasante sur la poitrine alors que cette infirmière de l'enfer avait pourtant relevé la main, arme en l'air, une fine goutte de sang claire coulant le long de son arme.

Je me secouais de tout coté, tentait de m'échapper en vain. J'étais prit au piège, solidement ligoté. Impossible que je m'en sorte cette fois.

L'infirmière redescendu son scalpel sur moi, cette fois en perpendiculaire, prête à m'ouvrir le ventre sur le sens de la largeur. Je paniquais de plus belle, j'allais mourir au bout de mon sang, mon dieu, je ne pouvais pas finir ainsi...

La porte de la chambre s'ouvrit à nouveau, mais je ne vis personne entrer sur le moment. C'est le miaulement du chat noir et blanc qui attira mon attention vers le sol. Oreo était toujours aussi beau. Il me regardait fixement, se demandant ce qui était entrain de m'arriver. Puis, je sentis ce monde se désagréger. La douleur me monta à la tête, mais, fou de rage, je me retenais pour ne pas perdre connaissance cette fois, je devais voir ce monde changer d'était et, surtout, lutter.

Alors que ce monde s'estompait pour revenir au monde normal, je sentis que les chaînes autour de mon poignet et mes chevilles se désagrégeait. J'étais libre, toujours nue, mais libre. Je bondis du lit, sauta à la gorge de l'infirmière et l'étala sur le sol. Mon mal de tête troublait ma vue, j'avais l'impression que son visage changeait. Il prenait celui de Ashanti, puis redevenait difforme. Mais je savais maintenant que cette ville ne faisait que jouer avec moi. Ils voulaient m'empêcher de combattre cette chose, garder leur suppos de l'enfer en vie, me torturer.

Je tentais de l'étranger, elle se débattait, je serra plus fort. Son jolie corps de démone sous moi se trémoussait, me donnant d'étrange envies inavouable. La vie tardait à quitter son corps, mais, quand la transition entre les deux mondes se termina, elle ne bougea plus.

La vue me revint, moins flou. Je réalisa que j'étais dans une petite chambre privé. Le lit à mes cotés étaient défait comme si quelqu'un y avait dormi, mais aucune trace de sang, ce n'était donc pas moi qui y avait dormi, j'avais une entaille peu profonde sur la poitrine, douloureuse, mais non mortelle. Je me releva et regarda autour. Le chat ne s'y trouvait plus, ni l'infirmière. Ce que j'étais entrain d'étrangler n'était plus qu'un vulgaire mannequin pour pratiquer le RCR. La chambre était terne, éclairer par une petite lampe en coin. Sur une table, une photographie avec un seul nom : Alessa.

J'étais de retour dans le monde normal de l'hôpital au sous-sol. Curieusement, j'avais l'impression que je n'étais pas au bout de mes peines...
avatar
Angelirium
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 34
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://silenthillrpg.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum