Alchemilla Hospital 4F. (Monde Alterné)

Aller en bas

Alchemilla Hospital 4F. (Monde Alterné)

Message  Yann le Lun 3 Jan - 1:40


Personnage : Nathalie Miller
Partie précédente sur Alchemilla Hospital 3F. (Monde Normal) dans le quartier commercial
Accessoires : Lampe torche, téléphone portable, couteau de défense, petite hache. (cartes : Quartier commercial – Hôpital Alchemilla).

Cauchemar…
Vision et flash du passé…
Douleur intense et fulgurante au cerveau…



J’ai l’impression de souffrir énormément.
Mon bras gauche, je ne peux plus le bouger, j’ai l’impression que je perdais beaucoup de sang.
Je suis étendue sur quelque chose sur le dos, toute faible et sentant la vie me quitter.
Que se passe t-il ?!
Je ne veux pas mourir !

J’entends des voix autour de moi, horrifiés…

« Que s’est-il passé au juste ?
- ça se voit, non ? Regarde son avant-bras gauche !
- Oh merde… ! »

(…)

« Et on la placera où ensuite ?
- Dans la chambre 304 avec l’autre. »


Puis le néant de nouveau…



« A… Ah… Ma tête… »

J’étais en train de reprendre conscience quand cette vision m’est subitement arrivée.
Je me relevai lentement en me demandant ce que je venais de voir dans cette vision, ce flash bref et, pour innover, qui n’a pas juste été auditive cette fois, mais sensitive également.

C’était quoi cette fois ?

Ah tiens, je sens le grillage à mes pieds…
Il me manquait…
Me revoilà plongée dans ce cauchemar sanglant.

Oh non… Il fait tout noir à nouveau…
Génial.
J’allumai à nouveau ma lampe torche. Puis j’observai d’un rapide coup d’œil la cage d’escaliers pour confirmer mes craintes.

Ça recommence, exactement comme lorsque j’étais au Silent Hill Town Center.
Les murs souillés, ensanglantés et sales avaient repris leurs droits.
Tout ce qui était dalle et de marbre à mes pieds avaient de nouveau laissé place au grillage.
Et si du sol il y avait, alors il était tout aussi « beau » que les murs et le plafond.
Au plafond, quelques chaînes suspendues ensanglantées laissaient quelques gouttes tomber sur le sol dans un « plic » agaçant.

Bon… Donc cet endroit ne va rien m’apporter de bien.
J’espère que ma hache me servira contre ce qui va m’attendre ici.

Mais quel était donc cette vision ou ce flash que j’ai eu ? Juste avant de reprendre conscience.
Il m’avait l’air très réel… Plus que les autres que j’ai eu jusqu’à présent.

Et je souffrais à l'avant-bras gauche dans cette vision…
Je posai mon regard sur cet avant-bras où ma vilaine cicatrice me faisait grimacer.
On dirait vraiment la marque d’un coup de couteau…
Sans doute une agression volontaire contre moi ou dans le genre.
Je me passai la main gauche dans les cheveux, lançant un regard, qui devait évoquer une certaine souffrance, dans le vide puis tenta de me reprendre et réfléchir…

Bon voyons…
Chambre 304... C’est ce qu’une des voix a dit où je devais être placée après soins.
C’est une des deux salles où je dois me rendre…

Peut-être j’en saurai plus sur ce qui m’était arrivée en allant là-bas ?
J’y ai séjournée un moment on dirait…

Allez, j’y vais là en premier, la chambre 204 attendra.

Hum… Est-ce que les portes fermées dans l’autre réalité le sont toujours dans ce cauchemar ?
Ah… Je ne pourrai même pas le vérifier, des fils barbelés me bloquent totalement l’accès !
Et maintenant ? Je suis coincée ici, le quatrième étage est condamné.

Hé ben non…
Il n’y avait plus aucune trace du mur mémorial. Le chemin au quatrième étage était ouvert à présent.

Bon… Si je pouvais passer par cet étage et atteindre l’ascenseur, avec de la chance j’atteindrai facilement le troisième étage par l’aile est.
Très bien, alors allons-y et…
Prudence…

Je me demande quand même, est-ce que je suis la seule à vivre ce cauchemar ?
Nathan aussi avait-il droit à ça ?

Je devrais lui demander… Je n’y avais pas pensé tout à l’heure tellement j’étais préoccupée sur mon compte que je ne lui ai guère demandé ce que lui avait dû traverser pour venir ici…

Euh bon, pas besoin d’être sentimentale maintenant… Le lieu n’est désormais plus sur, pensais-je en tenant fermement ma hache et avançant lentement jusqu’à arriver dans le premier couloir de cet étage censé être condamné depuis plus de trente ans et ne figurant pas sur ma carte.
Le moindre manque de vigilance et je pourrai le regretter…

Suivez Nathalie sur Alchemilla Hospital 4F. (Monde Alterné).
avatar
Yann
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alchemilla Hospital 4F. (Monde Alterné)

Message  Yann le Mar 4 Jan - 0:14


Personnage : Nathalie Miller
Partie précédente sur Alchemilla Hospital 4F. (Monde Alterné) dans le quartier commercial
Accessoires : Lampe torche, téléphone portable, couteau de défense, petite hache. (cartes : Quartier commercial – Hôpital Alchemilla).

[ Musique d'ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=9mUAV21dHAI ]

En avançant dans le premier couloir, je sentis aussitôt un profond malaise en moi.
Comme si le fait de me trouver en cet endroit m’était insupportable.
Je ne saurai l’expliquer pourquoi. Cet endroit…
Cet endroit n’est pas censé être accessible et est condamné depuis longtemps, pourtant m’y voilà en train de le parcourir, même si c’est malgré moi.
Plusieurs personnes y ont trouvé la mort et leurs âmes semblent n’avoir pas trouvé la paix éternelle, en étant prisonnier de ces lieux…

C’est presque comme si je pouvais les sentir et entendre leurs plaintes déchirantes !

« Je deviens complètement folle, plus de doutes… Le hasard veut que ça m’arrive alors que je me trouve dans un endroit où je pourrai en principe en être guérie. »

Tandis que je me disais ça à haute voix, je me demandais une fois de plus si Nathan allait bien de son côté, si lui aussi vivait toutes ces choses étranges, ce monde… cauchemardesque.
Je me répéta pour moi-même que je devrai lui en demander si je le recroisais.

Bon, le chemin est tout tracé, il y a une double porte en face de moi.
Etrange d’ailleurs… Elle était composée de barreaux métalliques à la place des fenêtres et d’un métal rouillée et ensanglantée à la place du bois…

Décidemment, c’est vraiment… Fabuleux.
Ouais, franchement. J’en ai peur mais pourtant je ne peux m’empêcher d’y voir une certaine beauté…
Et pourtant je ne devrai pas…

Fermée !
Bien sur, ça aurait été trop simple !

Bon ? réfléchissons…
Il y a d’autres portes accédant à divers endroits ici, est-ce que l’une d’elle contient la clé de cette double porte ?
De toute façon, c’est ça ou je suis totalement bloquée…

Je me prépare et va ouvrir la première porte proche de moi.

Un horrible spectacle me fit face dans cette salle médicale !
Plusieurs personnes, des enfants même, avaient trouvé la mort, brûlés ou asphyxiés et reposaient là, à leur forme squelettique !
Je me sentis trembler de peur et de dégoût… Mais je surmontai mon sentiment de peur pour avancer dans la salle.

J’ai vu une clé sur le tableau au fond !
Un tableau religieux où on pouvait voir Eve être tenté par un serpent, avec le fruit interdit, la pomme, à portée de main…

Pourquoi ce tableau est-il ici ?

Je ramassai la clé rapidement et voulut vite ressortir de cette pièce qui me fichait les jetons.
Soudain, je faillis avoir une attaque.

Un des squelettes avait tendu le bras depuis son lit où il reposait pour m’empêcher de repartir et m’agripper à la jambe !

« Nom de… ! »

Mais alors que je voulus lui faire payer cela, toute tremblante par cette attaque surprise et imprévue, il avait repris sa forme inerte et immobile.

« Je n’ai quand même pas rêvée… Il m’a attaqué ! »

C’est alors qu’en pointant ma lampe torche vers le tableau du fond avant de me rediriger vers la porte pour sortir, que je fus stupéfaite et cru réellement avoir de sérieux problèmes de vue…

A présent, Eve avait la pomme dans la main, le serpent avait disparu et une main, divine visiblement, semblait avoir surgi au dessus d'elle pour vouloir frapper et punir Eve.

« Hein ? »

Ne voulant pas m’attarder plus ici, je ressortis dehors, pour avoir une nouvelle surprise.
Des traces de pas ensanglantés menaient vers l’autre porte à gauche où je n’étais pas encore allée.
Mais les traces de pas ne semblaient n’avoir aucun début… Et elles commençaient face à la porte d’où je suis sortie !

Commençant sérieusement à avoir très peur, je ne peux m’empêcher de demander bêtement :

« Y a quelqu’un ? »

Aucun parasite venant de mon téléphone portable en tout cas, il ne semblait pas y avoir de menace hostile ici…
Alors qu’est-ce que c’est ?
D’ailleurs, le téléphone n’a également eu aucune réaction quand le squelette avait bougé pour m’attaquer…
Je n’y comprends plus rien, ça me dépasse !

J’eu pourtant le courage d’approcher près de l’autre porte… Jusqu’à ce qu’un cri terrifiant retentisse de l’autre côté !



Non, je n’irai pas à l’intérieur ! Hors de question ! Je veux quitter ce couloir tout de suite !
Et aussitôt je fis demi-tour, retournant à la double porte fermée, que je pus à présent ouvrir avec la clé trouvée avant. Je la laisse ici, je ne pense pas qu’elle me servira encore une fois.

Et je continue pour me retrouver dans un nouveau couloir, un peu moins sombre que le précédant, mais suffisamment pour m’obliger à laisser la lampe torche allumée.

De nouveau plusieurs portes de part et d’autre, ainsi qu’une double porte à l’opposé.
… Je veux quitter cet étage malsain rapidement, tans pis pour les autres pièces.

Mais, à mon grand désespoir, la double porte au fond est également fermée…

« Mais pourquoi ?! »

Encore devoir chercher une clé via toutes ces pièces… Et surtout faire très attention.
Même s’il ne semble pas y avoir de danger mortel, il y a un danger… Un danger effrayant qui me guette ici !

Une fois encore, je suivis mon instinct et emprunta la première porte la plus proche.
Je me retrouve à nouveau dans une pièce médical, avec plein de lits ensanglantés et quelques squelettes…

Pas de clé par ici on dirait…
Et au moment où je fus ressortie, un rire sadique se fait entendre de l’autre côté !

« Putain… Mais c’est quoi cet hôpital ?! »

Je vérifiai la seconde pièce à présent, toujours le même scénario, avec (surprise !) un squelette debout et qui m’observait, le doigt pointé sur moi !

« Oh, merde ! »

Je ne voulu pas savoir plus sur ce qu’il y a ici, même s’il y avait la clé, je refermai la porte et décidai de continuer, après avoir de nouveau entendu le même rire sadique de tout à l’heure.

Je n’en peux plus de ce lieu ! Je sens que je vais craquer !
C’est trop pour moi ! Je veux…

Non, je suis en train de céder à la peur et à la panique…
Il faut que je reste calme, reste concentrée…
Où sinon je ne m’en sortirai jamais…
On cherche à jouer avec mes nerfs, qui que ce soit.
Mais je ne lui laisserai pas le plaisir de me voir fondre en larmes et lui implorer de la pitié pour m’aider ! Je trouverai cette clé et continuerai…

Troisième salle… Mais cette fois, tout différent !
Cette salle, curieusement propre, ne comportait aucun lit…
En revanche, plusieurs squelettes étaient debout, mais aucun ne me regardait (à mon grand soulagement interne !), ils se faisaient juste face de par et d’autre.
Devant, je voyais un nouveau tableau religieux.

Eve, en train de croquer la pomme, malgré la menace la main divine au dessus d'elle.
Je vus la clé que je cherchais à l’endroit même où se trouvait la pomme.

… Je commence à comprendre le plaisir sadique qu’on était en train de me faire vivre.
Et surtout aussi de voir que je devais le suivre jusqu’au bout où bien je ne pourrai jamais avancer.

Je me présentai face au tableau, tremblante mais déterminée, pris la clé…
La réaction est immédiate !

[ Musique d’ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=8Zr_N-2BruI&feature=related ]

Certains squelettes avaient bougé et les parasites de mon téléphone portable se firent entendre ! Il y a danger mortel cette fois !
Un des squelettes, plus grand que moi, s’avançai vers moi, parlant dans une langue que je n’avais jamais entendue auparavant, semblant vouloir me blâmer pour ce que je viens de faire à deux reprises.

M’acquérir du fruit interdit, malgré un premier avertissement, à présent mon châtiment serait la mort !

« Plus tard peut-être ! » Dis-je, tout en me demandant si un squelette était capable de ressentir de la douleur ?

Il me tendit sa main squelettique et desséchée pour chercher à m’étrangler, mais je fus plus rapide que lui et lui décapita sa main.
Il sembla temporairement surpris et recula d’un pas, sans aucun cri de douleur…
C’est bien ce que je craignais !

D’autres squelettes avaient à présent cherché à aider leur compagnon.
Ça s’annonce mal ! Ils sont six ! Que vais-je faire ?!

Prise de panique, je tentai de me défendre et envoyai ma hache pourfendre les airs par plusieurs fois. Ce qui les repoussa et, même pour deux d’entre eux, perdre un de leurs membres squelettiques.

Je ne pourrai pas les repousser longtemps, je vais vite m’épuiser ainsi.
Plus qu’une solution, très risquée…
Passer en force ! Quitte à prendre des coups !

Et, en pensant que j’étais en train de commettre une erreur incroyable, je me précipitai sur eux comme une furie déchaînée.
Mais heureusement, ils semblaient totalement pris au dépourvu de ma réaction stupide, puisqu’ils ne purent m’empêcher de passer. Je fis même tomber l’un d’eux au sol, en l’ayant poussé violemment pour dégager le passage.

Au passage, je notai en une seconde le changement du tableau religieux au fond de la pièce.
Eve avait croquée dans la pomme et était terrorisée par la main divine qu’elle avait enfin aperçue, à présent toute proche de sa tête, craignant de mourir pour ce qu’elle venait de faire…

Furieux de me voir leur échapper, les squelettes tentèrent vainement de se précipiter sur moi, mais j’avais déjà quitté la pièce et refermer rapidement la porte derrière moi.

J’entendais des bruits dans le couloir et des pièces, j’ai réveillée la ruche, on dirait !

« C’est l’heure de filer… ! » M’exclamai-je en me dépêchant d’ouvrir la double porte avec la clé puis la jetai au moment d’ouvrir les portes, alors que les squelettes approchaient de toutes parts.

Mon dieu… Faites que ce soit ce que je pense qui soit derrière cette porte, c’est ma seule chance !



Oui, c’est lui ! Merci, merci ! L’ascenseur dont je ne pensai jamais voir !
Je couru actionner l’interrupteur pour ouvrir les portes et me réfugiait à l’intérieur, où la lumière semblait bien marcher curieusement.

Les squelettes arrivèrent, mais les portes se refermèrent, trop tard. L’un d’eux parvint à faire passer son bras à l’intérieur, mais les portes lui coupèrent net ce bras avant qu’il n’ait put me toucher.

[ Musique d'ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=HgH0k9V0YyQ ]


Je reste un instant, effondrée contre le mur, à bout de souffle et d’émotions…
Consciente du miracle que je suis toujours en vie...
En vie et en sécurité, pour le moment...

« J’ai vraiment une bonne étoile… ça fais plusieurs fois maintenant que je m’en sors de justesse… Merci à elle… »

Puis, me reprenant, entendant les bruits sourds que provoquaient les squelettes, cherchant à me joindre en vain…
Je ne pus m’empêcher de sourire et d’avoir un sentiment de fierté de leur avoir échappé.

« Alors, on a raté de la chair fraîche, c’est dommage hein… »

Bon, allez, tout cela est bien amusant mais je dois redevenir sérieuse pour la suite.
Cet ascenseur va me permettre d’arriver au troisième étage.
La chambre 304 se rapproche de moi…

Allez, c’est parti pour cet étage, je vérifierai le second plus tard comme prévu.

Qu’est-ce qui m’attend au troisième étage ?
La hache fermement tenue en main, les sens en alerte et avec vive appréhension, j’attendis que l’ascenseur m’ouvre les portes du troisième après sa descente…

Suivez Nathalie sur Alchemilla Hospital 3F. (Monde Alterné).
avatar
Yann
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum