Silent Hill Town Center (Monde Alterné)

Aller en bas

Silent Hill Town Center (Monde Alterné)

Message  Yann le Jeu 30 Déc - 23:35


Personnage : Nathalie Miller
Partie précédente sur Silent Hill Town Center (Monde Normal) dans le quartier commercial
Accessoires : Lampe torche, téléphone portable, couteau de défense.

« Ah… Ma tête… »

J’ai l’impression d’être complètement shooté…
Tandis que je me tenais la tête et que je me relevais avec un peu de mal, je rouvris les yeux pour laisser place à la plus grande stupéfaction que je n’avais jamais eu avant !

« Mais que s’est-il passé ?! »

J’ai l’impression d’être en plein cauchemar !
Le centre commercial venait d’aborder… Une sorte de version glauque de lui-même.
Tous les murs étaient rouillés, sales et couvert de sang frais.
Le sol n’était plus de marbre et de pierre, mais de grillage rouillée avec… du vide impressionnant sous mes pieds, à m’en donner le vertige.
Si je tombais de là, que se passerait-il ?
Et j’entendis des mystérieuses chaînes suspendues venant du plafond, elles aussi recouvertes de sang et qui gouttaient sur le sol grillagé par moment.

Je ne peux pas trop voir autre chose de surprenant avec tout ce noir… Tout est plongé dans la plus grande obscurité sans la moindre explication possible.
Je hais le noir…

Je sortis ma lampe torche de par-dessous ma chemise et l’exposa en dehors. Je l’allumai et je pus avoir une meilleure visibilité ainsi.

« C’est mieux que rien, je suppose… »

Le changement de décor n’était pas le seul à surprendre.
L’ambiance des lieux semblait avoir radicalement changé à présent.
Autant avant c’était trop calme et abandonnée, voir flippant, maintenant c’est effrayant, glauque et pire que flippant !

J’entends de la pluie tomber dehors… Il ne neige plus ?
Mais… Il fait tout noir dehors aussi ?!
Que se passe t-il donc ? Je suis restée inconsciente pendant des heures ? J’ai l’impression d’avoir seulement perdue connaissance quelques minutes…

Entendant des bruits étranges autour de moi, je chercha mon couteau, où est-il ?
Ah, par terre, je l’avais laissée tomber…

Bon… Et maintenant ?
Les télés à côté de moi sont de nouveau éteintes, comme si rien ne s’était passé juste avant alors que quelqu’un s’est clairement fait assassiné…

Cette ville est bizarre… Et pourtant elle m’est familière, comme si j’y étais déjà venue, mais quand ?

Alors que j’avançai lentement vers les escalators en me demandant bien s’il y avait quelqu’un de vivant dans les parages, je sentis ma tête me faire mal…

« Aie ! »

La douleur est intense comme tout à l’heure quand j’avais eu un flash dans la voiture…
J’essaye de contenir la douleur tant mal que bien avec mes mains.
Mais une vision de mon passé me frappa d’un coup sans que je puisse faire quoique ce soit pour l’en empêcher…



« Et pourquoi au juste tu dis que ça ne pourra jamais marcher entre nous, je veux savoir ta vraie raison ! »
« On est trop différents toi et moi, c’était juste un coup d’un soir, désolé… Maintenant lâche moi ! »
« Non, certainement pas, ça ne se fais pas de jouer avec les sentiments des autres, je veux savoir pourquoi tu m’as fais ça ! »
« Fous moi la paix, Nathalie… je t’ai assez vu… »
« T’es qu’un connard ! Va au diable ! »




Et subitement, tout redevint clair et la douleur partit comme elle était venue.
Qu’est-ce que je venais d’avoir là comme vision ?

Une discuss…
Non, une dispute avec quelqu’un plutôt…
Et ce quelqu’un semblait à priori être mon petit ami.
Enfin… Non, probablement pas vu ce que j’en ai entendu, ça avait l’air d’être quelqu’un de détestable. Tout simplement.
Je me demande qui c’était. Et comment j’ai bien pu en arriver à sortir avec quelqu’un qui m’a largué le lendemain de cette manière.

Etait-ce une personne qui vivait ici ? Et… Moi ? Je vivais aussi ici avant alors ?
Je commence à y croire, sinon tout cela ne me serait pas aussi familier avant…

Les rues, ces maisons et même ce centre commercial avant que je ne tombe dans sa version… glauque. Je les ai déjà vu…
Puis pourquoi aurais-je eu le flash à cet endroit précisément ?

« J’aimerai tant retrouver la mémoire pour comprendre un peu ce qui m’arrive… »

Après m’être massé le front de la main et poussé un soupir, je regarde ces escalators de plus près et y remarque des traces de sang.
On dirait que… On dirait que l’on m’incitait à monter à l’étage.
Etait-ce le tueur ? C’est lui qui m’a embarqué dans… Ce putain de délire ?!

Avec prudence, couteau prêt à frapper à tout moment, je montai lentement par l’escalator de gauche.

A l’étage, le sol grillagé de droite était détruit et m’empêchait d’accéder à cet aile.
Peu importe puisque les traces de sang me guidaient vers l’autre aile, en bon état visiblement.
Les traces amenaient vers un petit magasin, une sorte de bijouterie ou je ne sais quoi, là encore qui m’était plutôt familier.
Comme si autrefois j’y étais venue pour m’acheter un bijou…

En poussant lentement la porte d’entrée, j’entendis subitement des parasites émettre de mon téléphone portable !

« Qu’est-ce que... ? »

Je le sortis lentement de ma poche de ma chemise, l’écran restait noir et il était bien éteint.
D’où provient ces étranges parasites ?

Je le remis à sa place, en me demandant si ce n’était pas moi qui devenait tout simplement folle et que j’entendais des bruits qui n’existaient pas…

Mais soudain, en m’avançant dans une des petites allées de ce magasin, et tandis que les parasites de mon téléphone devenaient de plus en plus forts, j’aperçus quelque chose d’incroyable et horrible qui me faisait face !

« Oh… Merde ! »

Une sorte d’affreux monstre, la peau partant en lambeaux, ayant l’apparence d’un grande bouche scindé en deux et auquel des tentacules sales en sortaient, (c’est répugnant !) ainsi que des yeux totalement blanc, le regard du genre à faire froid dans le dos comme s’il n’avait qu’une chose en tête : tuer !
Il marchait lentement en ma direction, s’appuyant sur ses quatre membres.

Je voulus faire volte face et quitter immédiatement le magasin.
Mais il fut plus rapide que moi en ayant effectué un bond dans ma direction et me plaquant sur le sol avec grande violence et brutalité !

« Ah, putain ! Lâche moi ! Saloperie ! »

Je sentis des griffes m’effleurer la peau avec une délicate attention, tandis que l’haleine d’une bouche souffler dans mon cou !
Non, pas question, je refuse de mourir ici ! Il ne me dévorera pas ce…

Je ramasse mon couteau, qui par chance n’était pas tombé hors de portée de ma main dans la chute, et file un coup, un seul.
Net et violent envers mon agresseur qui le reçut en plein visage.

Le monstre poussa un horrible cri de douleur, signe que j’avais visé juste.
Ne faisant pas attention a son sang qui coulait sur ma chemise, ni a sa douleur qui de dégoûtaient, je lui redonne un nouveau coup de couteau, de nouveau au visage et cette fois, le monstre ne put me retenir plus longtemps au sol, je m’en dégagea aussitôt, avec l’envie de mettre le plus de distances possible entre lui et moi.

Avec la lumière droit de ma lampe torche droit sur lui, je peux voir que malgré le noir, j’ai bel et bien eu la chance de lui avoir attribué deux coups de couteau en plein visage !

Le monstre, aveuglé par la haine et la douleur, voulut tenter de m’attaquer à nouveau, mais cette fois, je ne fus pas surprise et je l’évitai de justesse, lui filant au passage un coup de couteau à travers le dos, sans aucune hésitation.
Pile à l’endroit où se situait son cœur.
Le monstre poussa un dernier cri atroce et tomba à terre, mort, avec une grande flaque de sang qui sortait de son corps.

Au moment même où il fut mort, les parasites insupportables de mon téléphone portable prirent fin…
Mais bien que ce soit quelque chose d’important, signalant de toute évidence la présence de ce monstre, ou des monstres s’il y en avait d’autres…
Je reste ahurie de ce que je venais de vivre.

Quelque chose de totalement surnaturel et que je n’avais encore jamais vu avait cherché à me tuer réellement !
Et si, dieu merci, je n’avais pas eu ce couteau en ma possession, je serai morte à l’heure qu’il est !

Mais qu’est-ce que c’est au juste cet espèce de singe mutant ?

Rien de bon pour moi en tout cas, je suis prête à parier qu’il n’est pas le seul ici, les bruits étranges que j’entendais dans le hall, ils proviennent peut-être d’eux…
Je pourrai peut-être les éviter si je me fie aux parasites de mon téléphone portable…
Mais s’il le faut, je vais devoir me défendre ou fuir ! Je n’aurai probablement deux fois la même chance de vaincre avec mon couteau, pas contre ces trucs !

Quelque chose dans ce magasin détourna soudain mon attention et me fit revenir à la « réalité » des choses…

Suivez Nathalie sur Silent Hill Town Center (Monde Alterné).


Dernière édition par Yann le Ven 31 Déc - 18:40, édité 1 fois
avatar
Yann
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 27
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silent Hill Town Center (Monde Alterné)

Message  Yann le Ven 31 Déc - 18:24


Personnage : Nathalie Miller
Partie précédente sur Silent Hill Town Center (Monde Alterné) dans le quartier commercial
Accessoires : Lampe torche, téléphone portable, couteau de défense.

« Qu’est-ce que c’est ça ? »

En éclairant ce qui se trouvait derrière le comptoir, sur le mur du fond, je pus remarquer la présence d’un nouveau message ensanglanté.
L’éclairant avec ma lampe torche, je pus le lire.

« A travers le corps de l’Ange se cache un cœur de Démon. »

Hé ben ?
En quoi c’est censé m’être utile ce message ?
Il ne parle même pas de moi comme l’autre que j’avais trouvé à l’entrée un peu plus tôt.

… Un corps de démon à travers le corps de l’ange…
Cela voudrait-il qu’il faudrait que je me méfie des apparences ?
De quelqu’un de particulier ?

Si tel est le cas, je vais prendre garde à quiconque je croiserai.
Je l’aurai fais même sans ce message… Mais là je vais redoubler de vigilance, ça m’a l’air d’être sérieux…

Mais qui peut bien me laisser ces messages ?
Quelqu’un qui souhaite m’aider ou bien quelqu’un qui joue avec mes nerfs en me faisant perdre la tête ?

Je ne pense pas que ce soit l’œuvre d’un tueur cinglé psychopathe, j’en ai l’intuition…
Bon, je réfléchirai à ça plus tard…

Je sortis du magasin, après avoir vérifié qu’il n’y avait rien d’autre de spécial à observer, tout en prenant bien soin de contourner le cadavre puant et dégoûtant du monstre que j’ai tué.

Je voulais revenir au rez-de-chaussée mais, à ma grande surprise, les escalators étaient condamnés !
Du fil barbelé venait de bloquer le chemin, impossible de passer au travers.

Génial… Et maintenant, je fais comment pour redescendre ?
Je vais devoir examiner de plus près l’aile ouest.
Pas le choix…

Bon, la bijouterie, c’est déjà vérifié.
Qu’y a-t-il à gauche ?

Ah, un nouveau trou dans le grillage au sol, très bien, il me reste le chemin de droite après la bijouterie alors.

En avançant je sentis mon téléphone portable émettre de nouveaux parasites.

« Oh non, j’aurai du m’y attendre qu’il avait des copains… » Dis-je, en m’armant rapidement.

Aucune idée d’où se trouve le monstre mais je n’ai pas l’intention de me faire surprendre une deuxième fois, où qu’il est ?

Un trou me barra de nouveau la route… Allons bon.
Et aucune trace de…

« Oh, la vache ! »

Il est là juste après le trou !
Un autre de singes mutants !
Il semblait m’observer avec grande envie de meurtre, mais le trou l’empêchait également de m’atteindre.
Heureusement…

Bon sinon, par où je vais moi ?
Y a aucun moyen de sortir, je suis complètement prise au piège !

Mais à peine avais-je pensé cela que, a ma grande surprise, la plate-forme grillagée où je me trouvais se dégageait de ses gonds et se précipita dans le vide !



Bon sang… Je suis toujours en vie…

Ok, je crois je n’ai rien de cassé.
Mais merde, comment ça a pu cédé d’un coup ?
Pourquoi ça ne s’est pas direct effondré quand j’y avais mis le pied dessus ?

Oh, peu importe… Où je suis tombé alors ?

Au rez-de-chaussée et à l’opposé de l’entrée probablement.
J’observe un peu les lieux, plein de vitrines avec pas mal de poterie en tout genres.
Rien qui me serait bien utile…
Où est la sortie ?

C’est alors que mon téléphone portable émit à nouveau des parasites très aigus !
Je me remis sur mes gardes, les sens en alerte, vite mon couteau ! Voilà…
Alors ?
Où est-il ?

Ah, je le vois…
Mais… Ce n’est pas un singe mutant qui approche, on croirait un humain…

« Merde… » M’exclamais-je avec horreur et grande frayeur.

Cela semble être un humain qui approchait de moi, mais comme il porte un sac sur la tête, je ne peux en voir que ses yeux.
Il avait juste un pantalon sale et rempli de sang. Le haut de son corps était nu et rempli de cicatrices partout.
Et il porte une petite hache à la main qu’il traîne le long du corps.

« Non… Ne m’approchez pas ! »

Aucune réponse et il continuait à m’approcher !
Je recule, manquant de tomber bêtement en arrière, tout en sachant que faire, jusqu’à me retrouver plaqué contre une vitrine avec de la poterie grecque.

« Non ! »

Je le vis porter un coup envers moi pour me décapiter.
J’eus le réflexe de me baisser à la dernière seconde pour l’éviter, entendit sa hache pourfendre la vitrine et sentir les éclats de verre, ainsi que de poterie, me tomber dessus, heureusement sans me blesser et cela le désorienta également.

Vite, que faire ?! Je n’aurai pas la chance de l’éviter ainsi tout le temps !
Je n’attendis pas qu’il se reprenne et lui donna un coup de couteau, sans hésiter, dans le torse.

Cela le fit souffrir et reculait un peu. Il y avait du sang qui sortait à l’endroit où je l’ai poignardée violemment, mais cela ne semblait guère le mettre hors de combat pour autant.
Il revint très vite pour tenter de m’attaquer à nouveau.

J’ai affaire au tueur fou qui me suit depuis avant, c’est sur ! Plus de doute possible !
Je mis vite de la distance entre lui et moi avant qu’il n’avait le temps de me porter un nouveau coup meurtrier.
Je remarque alors qu’il prenait son temps pour venir vers moi.
Il ne courrait pas.

Ok, c’est bon à savoir, je pourrai l’éviter sans trop de difficultés.
Mais comment le battre sans me prendre un coup de hache ou, pire, me faire décapiter ?!

Mais soudain, le gars sauta en l’air en retombant dans ma direction pour me porter un coup qui me trancherait en deux !
Par un nouveau réflexe instinctif, je l’évita au dernier moment et tombe à terre sur le côté.
Sa hache avait pourfendu net le sol grillagé et s’y était enfoncé, il avait du mal à la retirer.

Profitant du fait qu’il cherchait à retirer sa hache, je vins lui porter un nouveau coup de couteau violent et puissant dans le dos, aussi proche de l’endroit du cœur que je le pouvais.
Il broncha de douleur mais continuait à retirer sa hache.
Il y arriva avant que je ne me décidai à reporter un nouveau coup.

« Mais merde, t’es increvable ou quoi ?! »

Je commence à avoir bien peur, comment est-ce possible, après deux coups pareil de chaque côté du corps, de continuer à bouger presque tranquillement ?!

Mais je vois que je l’ai bien blessée néanmoins, il tenta de me porter un coup désespérée mais qui toucha le vide entre lui et moi, j’eus même pas la peine de devoir reculer loin pour l’éviter.
Il montre des signes de faiblesse, je dois continuer à l’éviter du mieux possible et continuer à lui porter des coups avec mon couteau !

Je vais ruser comme je l’ai fais avant sans le vouloir. Je recule jusqu’à une petite vitrine avec de nouvelles poteries, italiennes cette fois, je le vois arriver et porter son coup, que j’évite de nouveau en sentant néanmoins la hache me siffler au dessus de la tête, tandis qu’elle fracassa la vitrine et tout volait en éclats derrière moi.
Profitant du temps mort, je porta mon coup de couteau en plein dans sa gorge, avec dégoût de devoir le faire mais c’est lui ou moi !

Il poussa un horrible cri et s’effondra à terre sur le dos, lâchant sa hache qui tomba d’un bruit métallique et net sur le sol grillagé.
Il semblait souffrir et ne plus avoir de forces pour se relever, le sang coulait de toutes parts à présent. C’est horrible… Il voulait me tuer mais je ne peux m’empêcher de ressentir du dégoût d’avoir été forcé à le blesser si sauvagement.

Mais ce sentiment passé, j’éprouvai alors une colère noire envers lui pour avoir voulu me tuer.
Pourquoi ?!
Il voulait me tuer avec cette hache…

Je ramassa son arme, en continuant de jeter un regard noir et haineux envers lui, m’en approcha, il m’observait avec toujours le même désir de me tuer, bien qu’il ne pouvait plus faire grand-chose.

Et, dans un grincement de dents et une seconde de haine, je souleva la hache au dessus de ma tête et le décapita !

… Le téléphone portable cessa aussitôt d’émettre ses parasites. Mon agresseur était mort pour de bon.
Putain…

« Ça fais du bien tiens… Meurs donc, salaud, ça t’apprendra à avoir cherché à me tuer ! »

Bon, calme toi, Nathalie…
Calme toi…

Pfffou… Wow, dis-donc, le coup de colère que j’ai eu là…
Je crois que je me suis un peu emportée, ce n’est pas vraiment digne de moi ça.

Enfin… Cette hache me sera probablement utile. Elle est petite, légère et visiblement très efficace.
Si je rencontre d’autres singes mutants sur ma route, j’aurai une bonne arme avec moi.
Je rangeai le couteau de nouveau dans une des poches de ma jupe et reste avec la hache en main.

Bon, à présent, où je vais ? Je n’ai pas eu le temps de chercher la sortie pendant ce combat…
Qu’est-ce que… ?!

( https://www.youtube.com/watch?v=Zeeq2fYbfGY )

Encore cette sirène au loin ? Mais qu’est-ce qu…

« Oh, ma tête ! AH !!! »

Je n’eus même pas le temps de faire quoique ce soit tellement la douleur fut plus intense que l’autre fois, je m’effondra nette sur le sol et sentit la sirène devenir de plus en plus forte au point de me griller le cerveau atrocement.

Et ce fut le néant absolu.
Je perdis à nouveau connaissance…

Suivez Nathalie sur Silent Hill Town Center (Monde Normal) puis sur Wein St. (Monde Normal).
avatar
Yann
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 27
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silent Hill Town Center (Monde Alterné)

Message  Vincent Grammont le Mar 4 Oct - 23:13

personnage Vincent Grammont
objet couteau de chasse, sacoche, lampe torche et tout le reste...
poste précédent http://silenthillrpg.forum-canada.com/t16-silent-hill-town-center-monde-normal#620


Cours mon sauveur Cours fuis loin!
http://silenthillrpg.forum-canada.com/post?t=20&mode=reply

Vincent accéléra le pas, soudain il entendit les haut parleurs émettre une petit musique d'ambiance invitant à la relaxation, au rêve américain.

https://www.youtube.com/watch?v=_nlqpKNNprs

- c'est quoi ce merdier! S'exclama à haute voix Eddie avant de faire un tour complet sur lui même, il contempla abasourdi les vitrines illuminées et pleines, le sol propre où on se voyait en reflet dedans. Encore un voyage dans le passé. Le passé revivait encore une fois sous ses yeux, le passé ou une simple mise en scène? Il n'y avait personne. Mais il était passé dans cette allée et il lui avait semblé voir des vitrines cassés des étales vides. Simple impression dû à l'obscurité. Il ne savait pas trop quoi penser, il se focalisa sur l'important et alors que la musique s’amplifia il se mit progressivement à courir.

il arriva dans la petite place où la fille avait commis son crime. Il y avait un attroupement de personne immobile autours de la scène, il ralentit le pas, voyant du sang sur le sol. La mise en scène était lugubre. il aurait bien continué mais il entendit des pleures, surpris et perdu il s'approcha de la source. Se faufilant entre les personnes sans même prêter attention à elle il bouscula un homme d'un fort gabarit. Ce dernier émit un grognement avant de se retourner dévoilant un visage sans nez ni lèvre, des yeux totalement noirs, une dentition pourrie et jaunie comme la peau qui semblait être en putréfaction .On aurait pu penser à un zombie. Vincent recula et bouscula une autre personne qui le poussa vers le premier, il entendit de plus en plus de grognements de son de raclement de gorge et comprit qu'ils l'entouraient. Pensant à son fils il força la ligne d'un coup d'épaule et fut surpris de leur vivacité. Montant quatre par quatre les marches des escaliers tenant d'une main la rampe le servant à se propulser presque en avant, il glissa l'autre dans son sac et sortit son couteau.


https://www.youtube.com/watch?v=AJDolFFndjc

- Il va être temps de servir!!! Il vit tout le monde autour de lui, pareil une partie semblait floue malgré leur lenteur mais parmi eux des zombies aux vêtements rongés et gorgés de sang aux visages détruit, laissant souvent voir la blancheur de l'os. Il le poursuivait l'un d'eux lui fonça droit sur lui il fut attrapé par la gorge mais plantant sans presque y penser la lame dans le ventre Vincent pour s'en débarrasser le jeta par dessus bord, risquant de chuter avec lui. il pénétra dans un magasin de vêtement, vêtant tout sur ses traces, mannequins portes manteaux il arriva vers la réserve sur la porte duquel il s'écrasa l'ouvrant en grand et s'écrasant ensuite sur le sol. Il n'eut pas le temps à penser à autre choses quand il entendit les cris inhumains. Il attrapa le bas de la porte avec son pied et la claqua violemment. Cela ne les arrêta pas mais laissa le temps à Vincent de se relever, il sauta sur la porte pour la refermer, elle écrasa le bras d'une de ses choses qui tentait malgré le sang qui coulait de sa blessure d'attraper vincent. Il ouvrit légèrement la porte donna un coup de lame qui dégagea le bras et la ferma.

Mais ils faisaient pression et il devait forcer, les mains tremblantes, sous couteau tomba sur le sol, il réussit à tourner le verrou et s'écarta en respirant. Mais il vit qu'ils continuaient, cherchant à toute vitesse dans la pièce il traina une caisse qu'il placa derrière la porte. Dès qu'il eut finit il ramassa son arme et constata que les coups sur la porte avaient cessé. Surpris il hurla de peur quand il les entendit dans le conduit d'aération.


- c'est un cauchemar!! ils ne peuvent pas... ils ne peuvent pas... Sans réussir à finir sa phrase il sortit par l'autre porte arrivant dans les zones d’entrepôt du centre et de manutention. vincent ne savait pas quoi faire. il fallait retrouver son fils mais tout partait en vrille, ces choses le poursuivaient, son instinct lui disait de sauver sa vie, son esprit de retrouver sa famille.

suite ici
avatar
Vincent Grammont

Messages : 45
Date d'inscription : 08/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silent Hill Town Center (Monde Alterné)

Message  Vincent Grammont le Mer 9 Nov - 1:39

personnage Vincent Grammont
équipement tout le pack au dessus
rp précédent message au dessus

Vincent pressa la barre qui actionna l'ouverture de la porte et dans le mouvement la poussa. Il se mit à courir au dessus de sa tête résonnaient les bruits métallique de la course dans les tuyaux, il vit par moment comme des griffes en percer le métal. D'un coup un morceau s'en arracha laissant sortir un bras à la peau parcheminé ressemblant à celle d'un brûlé, ridée et difforme laissant la chair à nue par endroit et parsemée parfois de long poils.

Il se jeta à terre pour l'éviter, ses jambes tremblaient et son coeur cognait dans sa poitrine. Il passa une porte et arriva dans le rayon d'un entrepôt.
Il reprit sa route entendant derrière lui le cris rauque et étouffé d'une de ces choses. Il parcourut le parcours d'obstacles sautant par dessus les caisses et carton, glissant sous des étagères, évitant d'être attrapé.

Mais ce qui devait arriver arriva et un de ses zombies, le torse ouvert et en putréfaction lui attrapa le dos, il eut le temps de se jeter sur un des poteaux métallique pour l’empêcher de le mordre. Se débattant pour s'en débarrasser il fit plusieurs tours sur lui même avant que le monstre lacha son étreinte et alla voler puis s’empaler sur les fourches levées d'un chariot élévateur. La créature poussa un cris de douleur, ressemblant à celui d'un humain, les fourches couverte de filet de sang rougatre, d'un sang pauvre en oxygène alors que la chose gigotait dans un dernier moment d'agonie, les mains crispées et paralysées. Vincent regarda le spectacle horrible devant lui, portant ses mains à sa bouche grande ouverte comme ses yeux.
Mais d'autre arrivèrent et il du laisser le mourant à son sort.

Il monta quatre par quatre les marches d'une échelle fortement oblique et se mit à courir dans un long couloir avec au bout un large ascenseur. Au moment du croisement il fut presque percuté par un chariot, choqué par le contact avec le béton du mur, il regarda le véhicule continuer jusque dans les palettes en face sans conducteur. Il cracha du sang et reprit en boitant légèrement sa course.

Devant l'ascenseur il se mit à tambouriner sur le bouton oubliant sa douleur au genou et à la cheville. Il cracha en pestant son sang qui lentement glissait le long de la paroi froide de la porte. Il regarda un moment son reflet dans l'effet de miroir de l'acier, rien derrière lui, il se retourna et vit qu'ils n'étaient qu'à quelque mètres de lui.

A ce moment les portes s'ouvrirent et Vincent bascula en arrière dans la cabine. Il appuya sur tout le tableau de commande et les portes se refermèrent, ou presque, un bras s'était pris dans les portes cherchant à attraper Vincent, une autre main se glissa.

Ne sachant pas quoi faire, paniqué il appuya sur le premier bouton qu'il vit et l'ascenseur commença sa descente alors que les zombies retiraient leur bras, mais tapaient sur la porte et durant toute la descente il put entendre leurs cris, leur plainte longue et horrible.

Il reprit sa respiration, lentement, vit qu'il allait au ré de chaussé, il appuya sur le bon niveau du garage. Se redressant pour respirer, tentant de reprendre confiance en lui, nerveusement il se gratta les cheveux et essuya son cou. Il ferma les yeux et là la cabine fut prit de brusque secousse. Ils étaient sur le toi de l'ascenseur, il les entendaient marcher, gratter le plafond, cherchant la trappe sans doute.

Vincent sortit son couteau se mettant dans un coin et attendit, mais le soulagement des portes s'ouvrant arriva. il craint un instant de voir débouler une horde de créature avide de sa chair mais rien le martellement sourd s'était tu et devant lui un parking quasiment vide.


suite monde normal toujours dans ce magnifique centre commercial (c’est les soldes faut en profiter!!!)
avatar
Vincent Grammont

Messages : 45
Date d'inscription : 08/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silent Hill Town Center (Monde Alterné)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum