Fin de Nathalie Miller : "Forever"

Aller en bas

Fin de Nathalie Miller : "Forever"

Message  Yann le Mar 21 Jan - 8:42

Personnage : Nathalie Miller
Partie précédente sur Heaven dans le Nowhere.
Accessoires : Téléphone portable, couteau de défense

Fin « Forever »

Elle s’approche de moi en tenant fermement sa hache.
Je vais devoir bien anticiper ses mouvements, le moindre coup me serait fatal.

Je recule lentement jusqu’à arriver à la fin de la plate-forme.
Tomber de là serait la mort certaine, c’est un gouffre impressionnant en dessous de nous.

« Tu n’as aucune échappatoire, n’espère pas pouvoir t’enfuir comme d’habitude et fais-moi face une fois pour toute ! »

Hum…
J’ai envie d’essayer quelque chose…

L’affronter et la tuer est ce que je désire mais…
Essayons quand même, je n’ai rien à y perdre.

Elle tente de me porter un coup en voyant que je ne réagissais pas, énervée.
Prévisible, je pus l’esquiver.
Mais je n’en profitai pour l’attaquer.

Je me recule d’elle et l’attends, cherchant à rester calme et garder mon sang-froid, ne pas paniquer et anticiper ses attaques.

Toujours dans en pleine colère, elle revient presque aussitôt sur moi pour me donner un nouveau coup mortel mais je l’esquive une fois encore.
De même pour le prochain.
Mais je n’attaque toujours pas.

Au bout de plusieurs coups manqués, elle laisse sa colère au doute…

« A quoi tu t’amuses à ne pas me combattre… ?! Je croyais que tu souhaitais te débarrasser de moi à tout prix comme moi je le souhaite maintenant ! Lâche ! »

Ne pas répondre, ne pas répondre…
Laisser faire…
Calme…
Ne pas céder à la provocation…

« Allez, montre moi donc ta haine envers moi… »

Elle tente de me donner un nouveau coup mortel.
Esquive !
Et ne pas l’attaquer, pas de réflexes sur ça surtout, juste esquive…

Mon Moi maléfique est très exaspérée et furieuse de mon attitude.

« Mais je rêve ou tu m’ignores complètement et tu préfères juste m’éviter que de te battre ! »

Bon je réponds…

« Je ne t’ignore pas… Je cherche simplement à te faire comprendre une chose. »
« Et quoi donc ?! »

Elle ne m’attaque pas, elle attend une réponse, bon essayons de rediscuter dans ce cas, peut-être que… Si ce que je pense est exact, alors…

« Tu n’es pas mon ennemie… Tu es une part de moi-même… Mon vrai ennemi se cache en toi… Et te manipule contre moi… »
« Quoi… ? Arrête de dire des conneries… Et viens te battre ! »

Elle n’a pas répondue comme je le souhaitais mais j’esquive son coup mortel.
Il faut que je réagisse pour l’empêcher de se battre et qu’elle m’écoute à tout prix.

Je viens de comprendre une chose que je n’avais encore jamais comprise !
Un détail de la plus grande importance !

Profitant d’un de ses coups, je l’esquive et réagis en venant au corps à corps avec elle sans me servir du couteau, dans le but de lui enlever la hache de mes mains.

« Manipulée… Qu’est-ce que c’est cette excuse de merde que tu me sors pour ne pas te battre ! Cesse de chercher à m’ignorer et bats-toi ! »
« Réfléchis, nom de dieu ! Tout ceci n’a aucun sens de nous entretuer… Pourquoi cherche-tu à me tuer alors que je suis une partie de toi et vice-versa… Tu ne vois pas que tu es tellement aveuglée par ta haine que tu te fais en réalité manipuler par quelque chose… Quelque chose qui est en toi depuis que je… Nous existons ! »
« C’est du grand n’importe quoi ! »
« C’est la vérité ! Je me souviens parfaitement de tout ce que nous avons vécue ! Et il y a des fois je ne te comprenais absolument pas… Bien que nous soyons ensembles… Tu es mon inconscience, je suis la conscience… »
« J’en ai ras le bol de ton charabia de lâche, arrête ça et reprends ton arme ! »

Elle est toujours en possession…
C’est une évidence pour moi.
Elle n’est pas du tout elle-même…
Comment la libérer…

Elle me projette d’un coup brusque qui m’envoie valser au sol, me faisant perdre mon couteau au passage.
Merde !

Elle vient sur moi aussitôt dans le but de venir m’étrangler.
Je tente de retenir son poids à tout prix mais elle est très résistante, elle va finir par me tuer réellement.
Cela ne doit pas arriver, sinon tout est perdu !
Le démon qui se trouve en elle va déclencher l’Apocalypse en se servant de mon corps…

« Meurs ! »
« Arrête ! Je t’en prie ! Je sais qu’il y a du bon en toi ! Ne te laisse pas manipuler ainsi par le démon, réagis mon Moi ! Nous sommes pareils toi et moi malgré notre différence interne ! »
« La ferme ! Je veux que tu meures ! »
« Nous sommes pareils ! Tu as toujours été avec moi et tu laisses une force destructrice et mauvaise te manipuler depuis le début ! Tu crois quoi ?! Qu’elle va te laisser la vie sauve une fois que t’en auras fini avec moi ?! Elle te tuera également ! Ce qu’elle veut depuis le début c’est prendre notre corps commun à toi et moi ! »
« TA GUEULE ! AAAH !!! »

Elle me relâche subitement sans raisons pour reprendre sa hache et chercher à me décapiter directement.
Je ne lui en laisse pas l’occasion, c’est quitte ou double, je la balance sur le côté et nous fîmes plusieurs roulé-boulé jusqu’à ce qu’elle se détache de moi.

Elle se relève en même temps que moi, visiblement très troublée.

« Réfléchis et regarde la vérité en face ! Tu n’es pas toi-même ! »
« Je t’ai dis de la fermer ! »

Elle cherche à me donner des coups mais je la sens moins motivée qu’auparavant, je l’en esquive très facilement.

« Bordel ! Tais-toi ! »
« Je n’ai rien dis cette fois. »
« Je ne parle pas de toi ! Toi dans ma tête, ta gueule et laisse-moi faire ! »

Elle parle bien au démon, j’avais raison !
Elle a enfin compris de quoi je parlais !
Pourvu que le démon ne cherche pas à la tuer, je dois l’en libérer avant et vite !

Je sais comment faire !
Une idée simple mais qui marchera, le démon n’appréciera pas ce que je vais faire.

Alors que mon autre Moi cherche à me donner des coups, je la pris par le bras et…

Viens lui faire un grand câlin d’amour sans retenue.

« Je suis là… Tu n’es pas toute seule… »
« Lâche-moi ! Espèce de salope ! »
« Lâche-toi, ça te fera du bien… Je suis là avec toi, d’accord… »
« JE VOUS HAIS !!! »

Soudain, elle ne se débattait plus du tout et je la sentais même me câliner à son tour.
C’est là que je la vis, juste derrière mon autre Moi.

Un succube dans toute sa splendeur.
Très furieuse.

Mon autre Moi me regarde un instant.
Je ne vis plus aucune trace de haine envers moi dans son regard, ni aucune trace démoniaque sur son visage…
Elle me sourit.

« Merci… »

Le succube ne souriait pas lui et nous adresse d’un ton sec :

« Je vous hais et je vous emporterai avec moi en Enfer… Vous avez ruiné mes plans !!! »

Elle a sortie sa faux et ne rigolait pas.
Mon autre Moi, ou plutôt ma partie inconsciente, se détache de moi et observe d’un regard mauvais celle qui l’avait tant manipulée depuis le début.

« C’est toi seule qui retournera en Enfer d’où tu n’aurais jamais du en sortir… »
« Après tout ce que j’ai fais pour t’aider en te promettant même une place de déesse dans le nouveau monde que j’envisageais de faire avec toi, tu oses m’abandonner pour te rallier finalement à ton bon côté ! »
« J’ai ouvert les yeux… Mieux vaut tard que jamais… Tu n’es qu’une poufiasse et je compte bien réparer mes erreurs en aidant ma partie consciente dès maintenant ! »

Elle est totalement comme moi…
Mais bel et bien inconsciente du risque, c’est un vrai démon en face de nous !
Ou alors elle est très confiante.
Quoiqu’il en soit…

« Ça fais plaisir de te voir enfin toi-même… »

Elle rougit et me dit :

« Grâce à toi, maintenant ensemble pour la vaincre ! »

Oui mais comment ?
C’est ça la question…

« N’espérez pas même pas me battre… Je suis l’un des chouchous du seigneur des ténèbres… Je ne réussirai peut-être pas à exaucer son projet pour maintenant mais vous… Vous allez payer l’affront très cher et il vous réservera une place de choix dans le Tartare ! »

Elle s’avance vers nous rapidement pour nous tuer sans hésiter.

Sans armes, mon autre Moi et moi-même n’avons pas le choix, il faut fuir !
Vu que mon autre Moi est sur son domaine, elle nous permet d’allonger la plate-forme à sa guise et nous faire aller de lieux en lieux, nous permettant ainsi de nous éloigner du démon en attendant de trouver une solution.
Il faut courir cependant, le démon connaît également ces lieux et nous retrouve vite !

« Bon, il n’y a qu’un moyen de s’en débarrasser… La tuer est impossible mais on peut l’éjecter de notre corps ! »
« Comment ? »
« Elle représente le mal absolu, tu l’as vu avant, tout amour, elle le rejette. Si tu n’étais pas venu à moi, elle serait encore en moi actuellement. »
« D’accord, tu proposes quoi dans ce cas ? »
« Utiliser l’amour contre elle, c’est le seul moyen de l’arrêter et de l’expulser de nous. »
« Et il faut faire quoi ? »
« Euh… Je réfléchis, je réfléchis ! Pour le moment, on court ! »

Puisse t-elle trouver rapidement, je ne vois pas de solutions également…

C’est alors qu’elle eut l’illumination qui me surprit beaucoup.

« Je sais ! Tu ne risque pas d’apprécier mais bon… Il nous faut nous embrasser. »
« Euh quoi ?! »
« Oui je sais ce que tu penses, ça fais très lesbienne là mais c’est le seul moyen, si c’est un baiser sincère, elle en sera tellement écoeurée qu’elle nous quittera pour toujours en voyant que notre amour est trop résistant ! »
« Bon ben… S’il n’y a pas d’autre solution… On va essayer alors. »
« Original hein, se faire un bisou à soi-même. »

Elle a dit ça en voulant me détendre et se détendre elle-même, je la vois bien que l’idée ne lui plaît guère également.

« Ouais… Comme si t’embrasses le miroir quoi. »
« Voilà… Attention, elle arrive ! »



Maintenant !
Alors que le succube arrive, nous nous enlacèrent et embrassâmes de toute force.
Le succube s’arrête net alors qu’il cherchait à nous donner un coup mortel.

« AH NON ! C’EST DEGUEULASSE ! ARRETEZ TOUT DE SUITE ! »

Sans l’écouter une seconde, on continue.
L’idée fonctionne !

« BORDEL DE MERDE ! CREVEZ ! »

Très vite, il a fallu se séparer car le succube a frappé à l’aveuglette vers nous pour nous forcer à arrêter.
Mais ça l’a clairement troublée !
Il faut s’embrasser plus que ça !

« On continue ! »

Et nous refîmes pareil qu’avant en plus grand.
Je ne sais pas pour mon autre Moi mais je m’imagine embrasser le mec de ma vie pour ne pas être gênée.

Le succube a du mal à nous supporter et peut à peine exprimer son dégoût.

« JE VOUS HAIS !!!!! »

Et tandis qu’elle perdait ses moyens, mon autre Moi avait calculée son coup, elle a réduit la plate-forme pour que le démon soit juste à côté du gouffre et en un instant, elle s’est détachée de moi pour venir pousser le succube…

« Astalavista ! »

« NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNN !!!!!!! »

Le succube ne put utiliser ses ailes pour freiner sa longue chute infernale dans les abysses de … Nous-même.
Mon autre Moi, fière, se retourne l’air souriante, joyeuse et victorieuse.

« Elle a été totalement expulsée de notre corps… Elle ne pourra plus jamais y revenir à cause notre amour… On a réussie ! Victoire ! »

Vraiment ?!
Si simplement que ça…
Je n’en reviens pas…
On a vaincu un succube…
Quand je pense que je m’imaginais que on allait vraiment passer un mauvais moment mais en réalité…
C’était aussi simple !

Voyant mon air très surprise et déconcertée, mon autre Moi ricane d’un air amusée.

« Allez, n’y pensons plus maintenant… C’est une nouvelle vie qui commence… Et je crois qu’il est temps de se réveiller à présent pour aller voir quelqu’un... Tu t’en souviens, hum ? »



Oui, je me souviens de tout à présent…
Ma raison exacte de venir à Silent Hill…

Et elle a raison…
Tout est fini à présent…
Je lui souris, lui tends la main…
Elle me la serre…

« J’espère qu’on ne se reverra plus jamais et que nous ne ferons désormais plus qu’un. »
« Je l’espère également. »

Tout devint blanc…
Puis le néant…











EPILOGUE











« Uh... ?! »

Je suis toujours en vie ?
Oui, il semble que c'est le cas...

Oh, ma tête !
Je me suis méchamment cognée la tête contre le volant, je dois avoir une sacrée blessure au front vu le sang qui en coule...

J'ai eu un accident...
Combien de temps se sont écoulés depuis le moment où j'étais dans ce... "Cauchemar" ?

Je me soigne rapidement avec ce que je peux pour essayer d'arrêter l'hémorragie puis sors de la voiture pour contempler...
Le soleil...
Le ciel bleu...

Plus de brouillard, plus de neige de cendres, les bruits d'oiseaux et du vent qui ont remplacé le silence ambiant de Silent Hill que j'ai connu jusqu'à là...
Tout est redevenu normal...

La ville est redevenue normale à mes sens...

Je contemple la ville au loin...
Je place une main à mon coeur et sent que tout va bien...

Comme si je venais de faire la paix avec moi-même...
Comme si une profonde blessure au coeur venait de se cicatriser à tout jamais...

Pour la première fois depuis très longtemps, je souris, heureuse et niaise à la fois mais véritablement joyeuse de mon sort.

« Le cauchemar est terminé... »

...

...

Quelques heures plus tard...

J'ai revu mon amie d'enfance, Jill Winter.
Elle n'a pas trop changée depuis le temps mais elle fut très heureuse de me revoir, tout comme moi ça m'a fait le plus grand bien de la revoir...

Revoir ma meilleure amie...

On est restés à discuter toute l'après-midi de tout et de rien, de nos projets, de notre situation actuelle...
Bref, tout ce que deux jeunes femmes de notre âge pourraient se raconter, rien de vraiment spécial...

Mais pourtant, c'est peut-être ça qui me manquait depuis longtemps...

Une discussion sincère et paisible avec quelqu'un...

Je dois réapprendre à m'ouvrir aux autres...
A faire confiance a quelqu'un dans ma vie...
A sortir de mon monde et commencer à apprendre ce qu'est la vie...
La vraie vie...

Fini de fuir...
Fini de me cacher...

Je dois assumer ce que je suis...
Faire un trait définitif sur le passé, accepter mes fautes et essayer de reconstruire ma vie...

Je ne peux pas changer ce qui est arrivé.

Mais je peux toujours changer mon futur...

Rien n'est écrit à l'avance après tout, la preuve, j'ai réussi à changer mon destin pour la première fois...
Pourquoi ne pourrais-je pas le refaire une seconde fois ?

C'est le début d'une nouvelle vie pour moi...

...

...

...

Le soir venu, je suis repartie de Silent Hill mais sans en fuir...
Partir paisiblement pour y revenir une prochaine fois...
Où cette fois, j'y serai toujours la bienvenue, je le sais...

Les pouvoirs de la ville et ceux d'Alessa ont accepté le coeur pur que je me suis forgé tout au cours de mon "cauchemar" pour finalement accepter peu à peu le passé et vaincre le mal qui sommeillait profondément en moi...

Je n'ai plus à avoir peur de cette ville qui sera désormais à jamais une ville paisible et ou il fait bon de vivre...

...

Je me suis arrêtée un instant à une vieille aire de repos pour contempler la ville et le lac Toluca au loin...

Une étrange étoile filante bleue est passée au-dessus à un moment donné...
Etait-ce un ultime signe de cet ange bienveillant qui m'a guidée sur le droit chemin ?
Un dernier signe d'Alessa montrant qu'elle est contente de mon sort et qu'elle me souhaite tout le plus grand bonheur pour la suite ?

Aucune idée, quoiqu'il en soit, c'est un signe positif...

Je souris et retourne à la voiture pour reprendre ma route...

Le coeur léger, apaisé...

« Il est grand temps que je m'occupe de moi à présent, il n'est jamais trop tard pour commencer à vivre... »

Je met mes lunettes de soleil et prend un air très cool tout en démarrant de nouveau la voiture pour quitter l'aire de repos.

« Ouais, vivre... Fini de survivre... Il est grand temps de vivre désormais... Je ne fuirai plus jamais... C'est promis... »

...

...

...


( )

...

The End…





avatar
Yann
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum