Fin de Nathalie Miller : "Evil"

Aller en bas

Fin de Nathalie Miller : "Evil"

Message  Yann le Mar 21 Jan - 8:23

Personnage : Nathalie Miller
Partie précédente sur Heaven dans le Nowhere.
Accessoires : Téléphone portable, couteau de défense

Fin « Evil »


« Bon sang… »

Comment vais-je bien pouvoir faire avec mon couteau contre sa hache ?!
Il me faudra ruser…

Je n’ai pas le droit à l’erreur, la moindre me serait fatale !

Mais en reculant devant son pas d’assurance et son air déterminé à me tuer, je me retrouve dos au bout de la plate-forme.

« Merde… Merde… Merde ! »

Mais mon inattention est une grave erreur, le temps de reposer mon regard sur elle après avoir contemplé le vide rapidement, elle me pousse d’un geste dans le vide sans que je puisse l’en empêcher !

Vacillant dangereusement, je tombe !
Mais de justesse, je parviens à m’accrocher au rebord.
Mon couteau, quant à lui, je l’ai perdu durant la chute évidemment sous la surprise…

Je suis totalement en mauvaise position et sous son contrôle !

Il faut très vite que je réagisse.

Je la vois m’observer de son sourire sadique que je me souviens avoir déjà vu et surtout de son rire pervers qui me hante si souvent…

« On fait moins la maline à présent… »
« J’avoue avoir été surprise mais tu ne m’auras pas aussi facilement ! »
« Que… ?! »

Et sans lui laisser le temps de comprendre, je lui attrape aussitôt le pied avec l’autre main pour la faire tomber à la renverse avec force.

Profitant de sa surprise, je me hisse de nouveau sur la plate-forme et m’éloigne d’elle, qui était déjà en train de se relever avec l’air furieux.

« Tu es à ma merci… Qu’espère-tu faire pour t’en sortir… »

Je ne m’approche pas d’elle mais elle non plus, chacune conserve ses distances.
Je suppose qu’elle ne s’approche plus comme avant dans le souci d’éviter que je ruse pour l’avoir bêtement.
Au contraire, elle préfère probablement que je vienne m’attaquer à elle à mains nus…
Et en attendant, elle cherche à me faire craquer avec ses belles paroles…

« Sois raisonnable… Laisse toi faire, ça ira très vite et on en parlera plus… Tu es condamnée quoiqu’il arrive… Tu n’as pas la moindre chance de me vaincre et encore moins d’espérer t’en sortir vivant de tout ça… Alors abandonne et laisse-moi te tuer enfin… »
« Certainement pas ! »
« Tu t’accroches à la vie comme un parasite… Mais résiste, résiste… Je suis l’antidote qui va mettre un terme définitif à ton existence et je serai seule juge de notre corps… »
« Je ne te laisserai pas accomplir tes méfaits ! Jamais ! »
« Tu dis ça… Pourtant combien de fois tu as doutée ? Combien de fois tu es venue me voir, même sans le savoir, pour me demander de te rendre un service et assouvir tes propres pulsions meurtrières ? Combien de fois également n’as-tu pas souhaité dans tes malheurs que les gens périssent tous dans de grandes souffrances et dans le sang pour le mal qu’ils ont fait ? Qui est le mal dans tout ça… Moi ? Ou eux… ? »
« Arrête… Ce que tu veux faire dépasse l’entendement ! »
« Possible mais eux dépassent bien ton propre entendement sans demander ton avis. »
« Arrête ! »
« Ha ha… J’ai touché une partie sensible je crois… »

Bon dieu, je ne peux plus supporter ces paroles de cruauté !
Elle délire totalement, aveuglée qu’elle est par la haine que je lui ai engendrée avec toutes ces années…
Je n’arrive pas à croire que je dispose d’un aussi mauvais côté en moi…



Mais après quelques minutes de discussion, je tiens toujours bon.
Mon mauvais côté perd alors patience peu à peu et reprend sa marche vers moi, la hache bien ferme en main.

Je vais devoir jouer serré, je le crains…
Il faut que je parvienne à tout prix à l’éviter et m’emparer de son arme pour pouvoir la retourner contre elle.

Elle ne sera jamais assez bête pour tomber dans le vide en faisant une attaque sur moi.
Forcément…
Trop risqué pour ça.

Moment de vérité… !
Elle m’attaque en force.

Je réussis à éviter le coup… !
Mais elle me donne alors un violent de coup de pied en plein ventre qui me coupe le souffle.
Un coup dont je ne m’attendais pas et qui me fait tomber à la renverse.

Le temps de me reprendre, j’entendis un bruit sifflant et un coup de hache atterrir très douloureusement dans ma poitrine gauche !

Cette douleur ! C’est insupportable !
Non !!!

« J’attendais ce moment depuis si longtemps… »

Je la regarde encore un instant dans les yeux, les miens étant embués de larmes sous la douleur.
Je m’effondre à terre sur le dos, sentant ma mort arriver…
Je devais lui faire pitié dans l’état où je me trouve mais elle ne ressentait aucun sentiment pareil envers moi, elle me narguait même…

« Tout ce qui est à toi me revient de droit… A moi… Et à moi seule… »

Je suis résignée…
Malgré moi…
Elle a réussie…
Elle a gagnée…
J’ai perdue…

J’ai tout perdue…

« Alors va-y… Tue-moi… Fais ce que tu as à faire… »
« Avec grand plaisir même… Adieu ! »

Je ferme les yeux au moment de la voir lever sa hache.

Ma dernière pensée fut pour mes parents…











EPILOGUE









« Mademoiselle ! Mademoiselle ! Hé ! Incroyable… Elle est toujours en vie après ça, un vrai miracle… Hé ! Réveillez-vous ! »

Hum…
Que se passe t-il ?
Je reviens à moi avec un grand mal de crâne, oh la vache !

Qui me parle… ?

Un policier.
Et je me trouve dans ma voiture… En dehors de Silent Hill.
Ah ouais l’accident…

« Vous allez bien, mademoiselle ? Vous êtes toute pâle et vous avez une grave blessure au front… Je vais vous appeler une ambulance d’accord, ils viendront s’occuper de vous rapidement pour vous remettre de votre accident. »

De quoi je me mêle ? Je me sens très bien…
Je le regarde d’un air très mauvais.
Ça lui fit très peur.

« Mais qu’est-ce que… !! »

Il recule d’un grand pas, l’air apeuré après avoir vu mon regard.
Hé ouais…

« Qu’est-ce qui vous arrive ?! Vous avez les yeux tout rouges ! Je n’ai jamais vu ça chez quelqu’un auparavant ! »

Normal, pauvre idiot…
Tu n’as pas affaire à une jeune fille comme les autres…
Et tu aurais mieux fais de fuir au lieu de venir me réveiller…

« AH ! Qu’est-ce qui se passe ?!! Je… AAAAH ! »

Meurs, misérable…

En un instant, je lui fis exploser le cœur de l’intérieur.
Je le vois s’effondrer d’un coup sur le sol.
Raide mort.

Bien, un insecte de moins...


Je sors de la voiture et m’approche du Point de Vue, tout en observant le panneau « Welcome to Silent Hill » au loin.
La ville est en face de moi.

Bien…
Je crois qu’on a suffisamment attendu…

Il est temps de faire régner le nouvel Ordre tant attendu depuis si longtemps…
Purifier cette planète par le feu et dans le sang…
Ouais…

Va Silent Hill…
Je serai celle qui te répandra dans le monde entier…

Va et punie !
Va… et tue !







( )

The End…






avatar
Yann
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum