Fin de Nathalie Miller : "Death"

Aller en bas

Fin de Nathalie Miller : "Death"

Message  Yann le Mar 21 Jan - 8:15

Personnage : Nathalie Miller
Partie précédente sur Heaven dans le Nowhere.
Accessoires : Téléphone portable, couteau de défense

Fin « Death »

Elle s’approche dangereusement de moi.
Au vu de son arme, je ne peux pas prendre le moindre risque.
Une hache en pleine face ça ne pardonne pas.
Je le sais…
Je l’ai moi-même expérimenté.

Je recule mais arrive un moment où j’arrivai au bout de ce qui semblait être une vaste plate-forme.
Un pas de plus et je tombe.
Mon autre Moi sourit et cherche à me porter un premier coup mortel mais je l’esquive aussitôt en plongeant sur le côté.

Je me relève aussitôt et cherche à la fuir.
Pourquoi fuir ?!
Je n’arrive toujours pas à me montrer menaçante envers elle.
Je ressens plus de la pitié que de la haine.

Je ne me sens pas capable de l’attaquer contrairement à elle envers moi.
Que faire… ?!

« Allez viens te battre ! »
Elle a des yeux de plus en plus menaçant et son envie de me tuer était largement visible dans son regard rempli de haine.
Elle est à la limite de la folie.
Comment chercher à raisonner quelqu’un dans un état pareil ?
Je serai morte avant même d’avoir pu finir d’essayer !

« Cessons de nous battre, je t'en prie ! »
« Dans tes rêves ! »

Elle lance de nouveau l’attaque mais une fois encore, via un bon réflexe, je pus esquiver son coup.
Mais je ne pourrai pas le faire à l’infini…
La chance a ses propres limites un moment ou a un autre.

Il faut que je me reprenne.
Pas de sentiments.

Après tout, elle cherche à me tuer depuis tout ce temps, c’est elle qui est responsable de la plupart de mes malheurs et de tout le mal qui provient de ma personne !
C’est elle qui est la source de tout mes problèmes…

Elle en subira les conséquences, je ne me laisserai pas faire comme elle le souhaite !

« Très bien, alors viens, je t’attends… »

Elle sourit sadiquement.

« Enfin je ressens une haine sincère en toi envers moi… J’aurai encore plus de plaisir à t’achever à présent. »

Allez viens…



Mais après quelques échanges, elle à la hache et moi au couteau, aucune d’entre nous ne parvenons à porter un coup fatal.
Pas même toucher l’autre !

Visiblement on use chacun de la possibilité de voir une seconde à l’avance ce que va faire l’autre et on anticipe direct.
Ça promet.

On se cherche, on tourne en rond tout en cherchant à se donner des coups, tels deux samouraïs.
L’arme n’est pas la même chez chacune.
Mais sa hache est plus lourde que mon couteau.
Elle a par conséquent plus de mal que moi question rapidité.
Mais elle me touche une fois, je serai à coup certain morte…
En revanche si mon couteau est rapide, selon l’endroit où je pourrai la toucher, elle ne peut pas avoir à coup certain une blessure mortelle…
Il me faut une certaine précision mais elle est loin d’être un des monstres que j’ai pu affronter jusqu’à présent…
Le combat risque d’être long…



Par plusieurs fois, nous nous manquâmes sérieusement dans nos coups.
Et par plusieurs fois, la pression s’accentua de plus en plus.

« Assez ! Je vais en finir une fois pour toute ! »

Elle ne me supporte plus.
Il n’y a rien à faire pour l’arrêter ou la raisonner.
Elle ne fait nullement de même pour moi.

Elle fonce à toute allure sur moi.
Changeant d’ordinaire où elle cherchait une faille en moi avant d’attaquer.
Là elle cherche à enchaîner les coups pour me perdre.
Mais je ne lui en laisse pas cette occasion et réplique du mieux possible.

Et puisqu’elle n’en peut plus, ça tombe bien, moi aussi.
Il est effectivement de mettre un terme à tout cela.
Que tout cela s’arrête pour de bon…

« Finissons-en alors… »

Et je fonce à mon tour sans réfléchir sur elle pour lui porter à mon tour des coups.
Mais elle aussi eut cette idée au même moment.



Je sentis un coup de hache terrible me fracasser toute la poitrine gauche.
En plein cœur…
Non…

« Et merde… »

« Bordel… »

Je vis dans mon désespoir de m’être faite touchée à mort que je l’ai également touchée à mort !
Elle avait mon couteau enfoncée en plein cœur !

Nous avons pris toutes les deux le même risque d’attaquer en baissant notre garde.
Et on a perdu toutes les deux…

On se regarde dans la dernière seconde de vie qui nous retient encore…
Elle me sourit ironiquement.

« Tout ça pour en arriver là… »

Je lui souris sur le même ton.

« Une guerre sans le moindre vainqueur, quel gâchis… »

Et puis après ce dernier échange dans un sourire de haine.
Je la sentis s’éteindre et tomber lentement en arrière, mon couteau dans sa poitrine.

Puis…
A mon tour…
Je me sentis vaciller et tomber en arrière…
La vie s’éloignant de moi…

J’ai perdue…
Mais elle a perdue également…

C’est sur cette dernière pensée que mes yeux se refermèrent et que mon esprit s’en alla loin dans l’inconnu…
Très loin…











EPILOGUE










Tôt dans la matinée, le brouillard se dissipait à peine, un jeune policier roule en moto le long de la route entre South Ashfield et Silent Hill.
Il prend toujours son service sur cette route réputée pour être maudite depuis des décennies.

Elle a entraînée un nombre incroyable d’accidents les plus étranges et bizarres possibles.
Et pas simplement sur des civils.
Une policière aussi a subi cette malédiction.
La moto a été retrouvé complètement détruite et la malheureuse étendue raide morte un peu plus loin, le visage tourmenté comme si elle était morte dans d’horribles souffrances.
Cybil Bennett.

Le jeune policier, répondant au nom de Léo Sakhone, roule sans se soucier de cela.
Il a un poste établi non loin de l’entrée de la ville de Silent Hill.
Une ville touristique paisible malgré un passé très tourmenté et maudit là aussi.

Mais ce matin, il va faire une découverte qui va beaucoup l’attrister pour les jours à venir, lui qui à l’âme sensible.

Il remarque au loin une voiture accidentée.
Quelqu’un qui a probablement perdu le contrôle de son véhicule…
Ça arrive souvent sur cette route, trop souvent même.

Léo craint le pire…
Ça lui en noue déjà l’estomac rien que de voir ça.
Il se gare auprès de la voiture échouée sur le bas-côté, descend et avance rapidement en direction de la place du conducteur du véhicule.

« Oh mon dieu… ! »

Il eut un véritable choc.

Une magnifique jeune fille est complètement effondrée, tête sur le volant.
Après avoir usé de sa matraque pour briser la vitre et ouvrir la portière, il cherche à redresser avec douceur la jeune fille sur son siège.

Sauf que non seulement il vit du sang couler sur son front suite à une horrible blessure causé par la violence du choc mais il la sentit extrêmement froide, voir glaciale.
Il n’a déjà plus le moindre espoir pour elle…

Il cherche malgré tout, à tout hasard, à vérifier le cœur s’il battait encore.
Le pouls…
Non…
C’est trop tard, il le savait déjà…
Rien qu’en ayant vu la voiture avant, il le savait…
Son mauvais pressentiment s’est réalisé.

Cette jeune fille est morte depuis plusieurs heures…

Léo est très triste de faire cet horrible constat, il ne préfère pas imaginer comment réagiront les proches de la jeune fille au moment où elles seront informés de la triste nouvelle…
Avant de contacter les siens pour les prévenir de cet accident avec sa victime, il décide de voir quel est son nom via ses papiers.





« Nathalie Miller. »





( )

The End…





avatar
Yann
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 27
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum