Woodside 3F. (Monde alterné)

Aller en bas

Woodside 3F. (Monde alterné)

Message  Yann le Mer 24 Aoû - 21:54

Personnage : Nathalie Miller
Partie précédente sur Wood Side 2F. (monde alterné) dans South Vale.
Accessoires : Lampe torche, téléphone portable, couteau de défense, croix magique

Bon impossible de sortir, je suis bloquée dans le 302.
Je vais devoir trouver ce que je cherche ici par moi-même.

Enfin la vérité peut-être…
Quelqu’un s’adresse à moi, cela m’en fit sursauter et me retourner aussitôt en direction de la voix.

« Tu es revenue… Nathalie… »

Je reconnais cette voix.

« Papa ? »

Je m’avance très lentement vers la cuisine d’où semble provenir la voix.

« Oui, Nathalie… C’est bien moi… Pourquoi tu es revenue ? »
« Je suis revenue malgré moi… »
« Ma fille… Tu as fais ce que quelqu’un ne doit jamais faire… Même la mort est trop honorable à ce stade, tu ne peux être pardonnée… »
« Qu’est-ce que tu dis ?! »

Je suis dans la cuisine, personne…
Je vois un tiroir ouvert avec un grand bordel de fourchettes et de couteaux.
Il manque un couteau.

Curieusement, le couteau manquant est dans ma main.
Je le sais…

« Nathalie… Pourquoi chercher à rejeter ce destin… Tu pourrais devenir celle qui changerait et purifierait ce monde… »
« Quoi ? »
« Comme tu le sais, je suis un membre important de l’Ordre, je t’ai proposé aux autres pour que tu sois celle qui réalise la tâche divine… Là où Alessa et Walter ont échoué, toi tu serais celle qui réussirait ! »
« Je ne comprends pas ce que tu veux dire… Tu me fais peur… »
« Comme l’an dernier… Tu as peur et tu as cherché à t’enfuir une première fois… »

J’arrive dans la salle de bains, elle est tâchée de sang et pendouille de chaînes au plafond.
Je vois quelque chose sur le sol à moitié grillagé.

Un miroir brisé.
Je vois quelqu’un s’ouvrir les veines à travers !

C’était moi…

« Bien entendu… Pourquoi crois-tu que tu as cherché à te suicider sinon ? Pour échapper une première fois à ton destin mais Dieu en a décidé autrement et t’a refusé l’accès au Paradis car ta tâche divine n’était pas réalisé… »
« Je refuse de te croire… ! »
« Tu le refusais également quand je te l’ai déjà dis… »

Je me sentis de plus en plus mal à l’aise.
Mais où est mon père ?
D’où me parle t-il ?
Est-il mort comme dans le journal et son esprit qui me parle ?!
Ou bien est-il là quelque part à m’attendre, comme j’ai eu droit de rencontrer ma mère à l’hôpital Alchemilla ?

« Où es-tu ? » Demandai-je.
« Je suis là… »
« Mais où ça ?! »

Plus aucune réponse...
Son esprit est parti ?
En tout cas, aucune présence physique de lui...
Je crains vraiment le pire.

Je ressors et m’approche du salon.
La télé était allumée et émettait parasites sur parasites.
Elle éclairait l’ensemble de la pièce suffisamment pour que je repose ma lampe torche.

Le fauteuil était libre.
Comme si on m’invitait à m’y asseoir pour voir quelque chose…

La peur grandissante, je m’y assis en étant certaine que je ne m’en relèverais pas sans le moindre traumatisme de ce que je vais découvrir…



(un an plus tôt… Exactement au même endroit)

« Ma fille, l’année prochaine tu devras venir avec moi à l’endroit de notre réunion avec les miens. Il faut que le rituel ait lieu avant tes 20 ans, vu que d’ici là ton corps risque d’être trop vieux pour supporter l’arrivée de Dieu et il serait trop tard, ton destin t’échapperait et notre heure de gloire également. Cela ne doit pas arriver. Alors tu seras gentille et tu viendras avec moi ce jour-là, d’accord ? »

La jeune fille de 18 ans ne répond pas tout de suite, est écœurée et très dégoûté, elle ne reste visible que de dos a cet homme autoritaire et la soumettant depuis son enfance à ses pratiques immorales et sectaires. Son propre père…

« Je refuse, je ne viendrai pas… »
« Tu viendras ou sinon je t’y forcerai… »
« Je refuse de te faire ce plaisir. »
« Nathalie, je ne plaisante absolument pas, tu viens ou tu risques de le regretter… »
« J’en ai assez de toi et du mal que tu me procures depuis tout ce temps ! »

Elle se retourne, néanmoins avec grande peur en elle, pour faire face à son père et lui répondre :

« Je quitterai cet endroit d’ici peu de toute façon, je vais vivre ma vie comme une jeune fille de mon âge le devrait, tes trucs religieux à la con, tu te les met ou je pense ! »

L’homme, furieux, la gifle très violement et sans retenue, tellement fort qu’elle en tombe à terre.
Nathalie est une fois de plus battue et humiliée par son père sans qu’elle n’ait son mot à dire, sa haine ne fait qu’augmenter.
Et son double n’y es pour rien cette fois… Au contraire, elle l’incite même via son inconscience à répondre toujours plus, elle trouve la situation amusante.

« Nathalie… Tu viens, je ne te laisse pas le choix… Et tant que je serai là, je te garantis que tu ne quitteras pas cette ville tant que tu n’auras pas réalisé ce que je voulais faire avec ta mère… »
« Quoi… ? Comment ça ? »

Nathalie, surprise, s’interroge sur ce qu’il voulait faire…

« Ah oui, tu l’ignores encore ça… Avec ta mère j’avais prévu d’être au plus haut rang de l’Ordre… Mais tu as tout gâché avec ta venue au monde… Tu as tuée ta mère en venant trop tôt… »
« Non, ce n’est pas vrai… Si elle est morte, c’est parce qu’elle n’a pas supportée de me mettre au monde et que je sois élevé par un connard comme toi… »
« Surveille ton langage ou tu vas avoir pire que ce que tu viens d’avoir, je suis encore gentil là… »
« … »
« Donc puisque ta mère n’étant plus là, je n’ai pas d’autres choix pour m’élever en tant qu’apôtre de Dieu et faire en sorte que toi ma fille tu sois celle qui le mettra au monde, non seulement le monde sera purifiera mais l’Ordre nous en sera à jamais reconnaissant. »
« Tu es complètement fou… »
« Non, juste un élu du nouveau monde comme tu le serais toi aussi si tu ne refusais pas ton destin ! »
« Je ne me livrerai jamais à votre religion satanique… »

Le mot de trop, son père vient, l’attrape par les cheveux et la balance avec grande force dans la cuisine sans ménagement.
Nathalie cogne de dos le tiroir et sent quelque chose tomber à ses côtés.
Elle l’attrape d’une main, en ne comprenant pas tout d’abord pourquoi puis l’idée lui vient pour la première fois en tête.

Son père arrive et se penche auprès d’elle, le regard très menaçant et les traits totalement déformés par la colère.

« Maintenant tu as intérêt à te montrer plus raisonnable avec moi… Je t’ai élevé pendant 18 longues années… J’ai du subir tes caprices de jeune fille et tes problèmes insupportables pendant tout ce temps… J’aurai très bien pu te jeter par la fenêtre ou te noyer pendant toutes ces années mais je ne l’ai pas fais parce que je tiens à ce que tu répares ton erreur d’être venu au monde en mettant la venue de Dieu sur terre, tu comprends ça ?! »
« Oui, je comprends surtout que tu n’es qu’une ordure et un gros porc qui a abusé d’une jeune fille qui n’a rien demandé, si ce n’est un peu plus d’amour de la part d’un père qu’elle pensait un peu bon dans son cœur, mais elle se rend compte surtout que son père n’est rien d’autre qu’un pauvre connard qui ne pense qu’à lui… Je ne comprend pas comment tu as réussi à faire tomber maman dans ton sillage, une liaison dangereuse, le savait-elle, j’en doute… »

Nouvelle gifle et une autre suivit, Nathalie crache du sang tellement son père l’a frappé fort et sans remords.

« Continue et je t’assure qu’au moment du rituel, tu vas beaucoup souffrir avant que Dieu ne soit mis au monde, tu m’entends ? »
« Cela n’arrivera pas… »
« Oh que si… Tu le feras que tu le veuilles… ou non… »

Ils sont si proches que leurs visages se touchaient presque, les deux ayant une haine profonde l’un pour l’autre.

« Quel dommage, tu ne ressembles en rien à ta mère… Elle au moins était bien soumise et conciliante quand je lui demandais ce que je désirais… »

Nathalie craque complètement et en un éclair…
Le couteau siffla et fondit l’air…
Et le cœur de son père qui n’a rien vu venir.

Il la regarde, complètement stupéfait, ahuri par ce qu’elle vient de faire en sentant la vie le quitter.
Sa fille le regarde avec un sourire presque pervers et lui lance :

« Va le rejoindre ton Dieu et salue le donc de ma part puisque tu y tiens tant… »

Après cela, Nathalie est partie sans remords…
Loin, en oubliant totalement ce qu’elle vient de faire.
Comme si le meurtre qu’elle a fais n’avait été qu’un mauvais rêve.
Elle pensait refaire sa vie loin de Silent Hill.

Mais la ville ne l’a pas oubliée.
Non.
Elle ne l’a jamais oubliée dès le moment de son premier meurtre et ce bien avant du dernier qui était celui de son père…



(retour dans la réalité)

La télévision repasse en parasites.
Je ne sais plus quoi penser.

Je me sens complètement anéantie.
Complètement détruite.
Je croyais me connaître.
Je croyais connaître mon père.

J’ai été très naïve de croire encore à un départ en bonne situation après tout ce que j’avais vu.

« Qu’est-ce que j’ai fais… ! »

Même si c’était une ordure, il restait mon père…
Et je l’ai tuée…

Ce couteau…
Ce couteau est responsable de la mort de mon père, de ma blessure au bras et de la seconde mort de ma mère…
Il sera désormais responsable de ma mort également.



Non, je ne peux pas mourir.
Ce serait trop facile, on me sauvera une fois de plus pour me forcer à suivre le destin pourri dont mon père a tant voulu voir avant sa mort.

Je n’aurai que 20 ans dans quelques mois, le rituel peut toujours commencer.

Voilà pourquoi on m’a fais revenir…
Voilà pourquoi cette cicatrice s’étend dans mon cœur.

Mon double…
Ce n’est que l’incarnation même de « Dieu ».
Ce double que je dois mettre au monde.
Ce double qui s’amuse avec moi depuis que je suis revenue…
A jouer les Alessa, les anges, les démons…
C’est lui depuis le début…
Comment je me suis fais bernée…

Depuis le début je ne suis victime que de ses plaisirs sadiques, pervers, cruels et psychos…
Le seul vrai crime que j’ai commis est celui de mon père…
J’ai craquée complètement et mon double démoniaque m’y a bien aidée sans que je ne le sache…

« Putain de merde ! »

Comment j’ai pu ne pas m’en rendre compte jusqu’à présent que tout ce que j’ai vécu n’est pas lié au hasard !
Comment j’ai pu être aussi stupide !



Je ne pleure pas.
Je suis même prête…
Que le rituel s’enclenche…
Je ferai tout pour me battre…
Pour survivre…
Le sort de millions de gens dépendra peut-être de ce combat que je vais mener contre celle qui me détruit depuis que je suis née…
Un combat contre mon autre personnalité démoniaque…

Je me sentais peu à peu disparaître dans une autre dimension.

Je sentis au dernier instant que ma croix s’est détachée de mon cou.
Peu importe.
Dans l’endroit où je vais, je n’en aurai pas besoin.

Je vais droit dans ma propre inconscience, là où réside mon autre « Moi »…

Suivez Nathalie sur ~~ Heaven ~~ dans le Nowhere.
avatar
Yann
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 27
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Woodside 3F. (Monde alterné)

Message  Ronald le Jeu 15 Sep - 10:55

Perso:Tommie Anderson
Objets:elle porte une montre à son poignet et un sac bandoulière contenant un beretta M-92,le journal de Tommie,un plan de Silent Hill,une lampe-torche et d'autres objets sans importance.
Partie précédente:South Vale,Woodside 2F(monde alterné)

Qu'est-ce que je dois faire? Essayer d'enfoncer la porte?

Je réflechissais en priant pour retrouver Nathalie ensuite.Je réessayai d'ouvrir sans succès.Je me laissai tomber assise le dos contre la porte et m'assoupis toujours consciente.

Au bout d'un quart d'heure je me relevai et tentai à nouveau d'ouvrir la porte et cette fois elle ne se bloqua pas et cela me surprit au point que je faillis tomber en m'appuyant sur celle-ci au moment ou elle s'ouvrit.

La pièce était sombre et vide.Seul des débris insignifiants trainaient çà et là sur le plancher.Je gardais ma torche allumée.Il y avait une fenêtre à laquelle on avait cloué des planches.Il ne semblait pas y avoir de traces de Nathalie.Je regardais dans la cuisine,rien.Quant aux autres pièces,les portes étaient bloquées.

Merde,Nathalie...

Mon coeur battait trop fort à l'idée que je ne la reverrai peut-être jamais.

Je sortis.J'essayai d'entrer dans les autres pièces de l'étage mais tout était fermé.J'essayai aussi l'étage inférieur mais je ne pus là non plus visiter aucun appartement.Voyant que ça ne servait à rien de s'attarder dans ce lieu je quittai l'immeuble pour aller à Blue Creek.

Je sortis,la voiture de Kevin était toujours là,toute cabossée.L'entrée de Blue Creek était juste à quelques mètres.Je m'y dirigeai à grands pas de peur que quelque chose m'attrape dans le noir et sans hésitation j'ouvris la double-porte d'entrée et la refermai rapidement derrière moi.

La suite dans South Vale,Blue Creek 1F(monde alterné)...

Ronald

Messages : 81
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum